Mali: La MINUSMA rend hommage aux 10 Casques bleus tués

Casques bleus de la MINUSMA tués
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 27 janvier 2019 à 20:25 | mis à jour le 28 janvier 2019 à 01:02

La Mission onusienne au mali (MINUSMA) a rendu hommage dimanche à Bamako aux 10 Casques bleus Tchadiens tués il y a une semaine dans "une attaque terroriste" à Aguelhok (Nord-Est), en présence du chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

La MINUSMA rendu hommage aux casques bleus décédés

Il y a une semaine, 10 soldats du contingent tchadien de la Mission onusienne au Mali (MINUSMA) ont été tués et plusieurs autres blessés dans "une attaque complexe et lâche lancée par des assaillants armés arrivés à bord de nombreux véhicules", à Aguelhok (Nord-Est), a indiqué la MINUSMA, dans une note.

"L’hommage au Tchad est dû, l’engagement du Tchad est constant (…) le président Idriss Deby a pris conscience de notre communauté de destin", a dit IBK, appelant à la "mutualisation des efforts et capacités en une force commune, pour parer à la menace asymétrique dans le Sahel".

Vendredi, deux Casques bleus ont été tués, après que leur véhicule a heurté une mine, près de Douentza, région de Mopti, a indiqué la mission onusienne au Mali.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a "condamné cette attaque qui illustre la détermination des terroristes à semer le chaos", soutenant qu’"elle exige une réponse robuste, immédiate et concertée de toutes les forces pour anéantir le péril du terrorisme au Sahel".


Le gouvernement malien a également "condamné cette attaque et réitéré sa ferme détermination à conjuguer ses efforts avec ceux de la communauté internationale pour combattre le terrorisme sous toutes ses formes".



Facebook
Twitter
email
Whatsapp