Afrique: Dépendance à l'aide financière, le Royaume-Uni annonce des investissements

Penny Mordaunt, secrétaire d'Etat au développement international du Royaume-Uni
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 février 2019 à 18:08 | mis à jour le 20 février 2019 à 18:08

Le Royaume-Uni veut aider les pays africains a être moins dépendant de l'aide financière internationale en renforçant la lutte contre la fraude fiscale.

Le Royaume-Uni met en place un nouveau programme de lutte contre l’évasion fiscale en Afique

Penny Mordaunt, Secrétaire d’Etat au développement international du Royaume-Uni, a annoncé le mardi 19 février dernier, un investissement d’un montant de 47 millions de livres sterling, soit 61,2 millions de dollars américains, du Royaume-Uni destiné à rendre moins dépendants les pays africains à l’aide étrangère.

Ce programme, a expliqué Mme Penny Mordaunt, vise tous les pays en développement, qui l’on le sait, sont largement dépendants de l’aide internationale. « Ce nouveau soutien britannique aidera les pays à percevoir davantage d'impôts et les rendra moins dépendants de l'aide. Il va turbo-charger leur développement », a-t-elle souligné.

A en croire l'émissaire de la Première ministre britannique,Theresa May, ce plan devrait permettre aux pays du continent de supporter l’augmentation de leurs dépenses en infrastructures, santé et éducation, ainsi que la création d'un environnement favorable dans la perspective d'attirer les investissements étrangers.

D’après un rapport de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le continent perd chaque année 50 milliards de dollars du fait des sorties financières illicites, dont une grande partie est liée à l'évasion et à la fraude fiscales.

En 2017, l’aide publique au développement, accordée au continent par les pays de l’OCDE, se chiffrait à 29 milliards de dollars.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
02
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d' Eloi Sessou : Isabelle Anoh prend une décision