Tombouctou: Déploiement imminent de 650 casques bleus ivoiriens

Tombouctou accueillera bientôt les casques bleus ivoiriens
Par Parfait Dagri
Publié le 05 avril 2019 à 16:25 | mis à jour le 05 avril 2019 à 16:20

La Côte d’Ivoire participera en Août prochain aux opérations onusiennes de maintien de paix à Tombouctou, au Mali avec ses casques bleus.

Mission pré-déploiement des casques bleus

En prélude à cette mission qui verra le déploiement de 650 casques bleus sur le théâtre des opérations de maintien de la paix à Tombouctou, des experts onusiens effectuent depuis quelques jours une mission d’inspection des hommes et du matériel constitués pour ledit déploiement. Il s’agira pour les membres de la délégation de s’assurer de la conformité des casques bleus ivoiriens, aux plans humain et technique, aux standards et normes onusiens en la matière. A l’occasion d’une séance de travail qu’ils ont eue le jeudi 04 avril 2019 avec le ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, à son cabinet, au Plateau, les experts onusiens ont exprimé leur satisfecit quant au niveau des équipes ivoiriennes. « Je veux d‘ores et déjà dire que l’équipe d’experts des Nations-Unies a évalué de manière positive le bataillon pilote projetable avec les équipements aux standards onusiens avec un entrainement qui, également, concerne les supports de la paix. J‘espère que cette évaluation sera un succès. Tout le personnel également était très motivé pour le test que nous avons fait », s’est réjoui Van Roosen, Général de division adjoint attaché de défense à l’Onu et chef de la délégation.

Tombouctou ou l’évaluation militaire ivoirienne

Pour sa part, le ministre Hamed Bakayoko a salué le caractère concluant des tests déjà réalisés et souhaité une validation de l’ensemble de l’évaluation pour permettre à la Côte d’Ivoire de jouer pleinement sa part dans cette mission de paix. En effet, a-t-il indiqué, la Côte d’Ivoire du fait de son récent recours aux forces onusiennes se voit ainsi offerte la possibilité de contribuer au rétablissement de la paix à l’international. Il a également relevé l’opportunité de l’exercice de Tombouctou dans l’amélioration de la performance militaire de la Côte d’Ivoire. « C’est également un repère important pour nous de savoir que nos forces ont un niveau de formation et d’équipement qui sont d’un standard des nations Unies. Nous avons eu un bel échange et j’espère que cette mission sera couronnée de succès et la Côte d’Ivoire pourra bientôt faire partie des pays qui contribuent aux forces qui maintiennent la paix dans les théâtres d’opération où cela est nécessaire », a-t-il conclut.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao quitte Paris et rentre en catimini à Abidjan