Côte d'Ivoire: Mamadou Traoré (Pro-Soro) prédit le cuisant échec du RHDP en 2020

El hadj Mamadou Traoré, predit la défaite du RHDP en 2020
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 02 mai 2019 à 18:53 | mis à jour le 02 mai 2019 à 18:53

El Hadj Mamadou Traoré, proche de l'ex-président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, ne se laisse point ébranler par le mercato politique qui a lieu à quelques 17 mois de l'élection présidentielle de 2020 au profit du RHDP.

Mamadou Traoré decrypte le mode de recrutement du RHDP

Le scrutin présidentiel de 2020 approche à pas de géant. Et chaque camp, pouvoir comme opposition, use de stratagème pour s'assurer une victoire au soir de l'élection présidentielle. Le mouvement est encore plus visible au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), qui contiune d'enregistrer dans son camp, plusieurs transfuges des camps rivaux.

"Par ces temps-ci, nous assistons à des ralliements en cascade au sein du RHDP. Ne vous y trompez pas. Ces ralliements ne sont pas des ralliements de conviction. Ce sont plutôt des ralliements de raisons, des ralliements dus à la contrainte, au chantage, à l'intimidation et à la peur", croit savoir El Hadj Mamadou Traoré.

Decrivant un mode de recrutement peu orthodoxe de la part du parti au pouvoir, ce proche collaborateur de Guillaume Soro ira jusqu' à affirmer que "le RHDP bénéficie actuellement d'une majorité factice qui le conduira certainement à sa perte en 2020."

La plupart de ces personnes qui déposent leurs valises au RHDP nous appellent, nous les Soroistes, pour nous supplier de ne pas tenir compte de leur ralliement. Ils nous disent que ce sont dans les urnes qu'ils auront la liberté de s'exprimer", révèle Mamadou Traoré, qui ajoutera par ailleurs que "tous ces ralliements que nous voyons ne sont pas sincères".

Les craintes de Mamadou Traoré pour 2020

El Hadj Mamadou Traoré ne partage pas les mêmes opinions que le Chef de l'Etat Alassane Ouattara pour 2020. Présent dans l'Hémycicle lors de la rentrée parlementaire début avril, le président ivoirien avait rassuré l'ensemble de la communauté nationale et internationale sur l'accalmie qui rêgnerait sur cette élection.


"Arrêtez de vous fait peur, tout se passera bien en 2020", avait-il rassuré. Le partisan de l'ancien leader de la rébellion du MPCI penche plutôt pour un scénario contraire, puisque cette ''illusion'' de majorité que revendique le RHDP pourrait pousser ses animateurs à refuser de reconnaître leur défaite qui selon lui sera ''inéluctable en 2020''. "Car on ne peut pas avoir contre soi le PDCI, le FPI de Laurent Gbagbo et les Soroistes et espérer gagner en 2020", a justifie M. Mamadou Traoré.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp