Economie : La construction du pont entre Kinshasa et Brazzaville se précise

Brazzaville, de l'autre côté Kinshasa
Par Ange Atangana
Publié le 14 mai 2019 à 10:16 | mis à jour le 14 mai 2019 à 10:16

En visite à Brazzaville dimanche, le président de la Banque africaine de développement a indiqué la date de lancement de ce projet phare entre les deux capitales les plus proches de la planète.

Le pont entre Brazzaville et Kinshasa, bientôt une réalité.

Quatre petits kilomètres séparent Brazzaville et Kinshasa. Seulement, les capitales des deux Congo ne sont pas reliées par voie routière. Elles sont séparées par le fleuve éponyme, moyen de transport le plus utilisé entre Kinois et Brazzavillois. Dans les prochaines années, les deux villes seront reliées par un pont. Ce projet, qui compte parmi les plus vieux de la sous-région, va débuter dès l’année prochaine.

La confirmation a été donnée, dimanche 12 mai, par Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD), lors de sa visite à Brazzaville. Le patron de la BAD s’est notamment entretenu avec le président Denis Sassou Nguesso avant d’apporter des éclaircis sur les travaux de construction de cette infrastructure.

« Les travaux vont démarrer au mois d’août de l’année prochaine. Voilà, on est très précis. C’est quelque chose de très important. Je salue les efforts et le leadership des présidents Denis Sassou Nguesso (du Congo-Brazzaville) et de Félix Tshisekedi(de la RD Congo) », a indiqué le président Adesina, qui souligne par ailleurs que le fonds d’investissement Africa50 devrait participer au financement.

La BAD devrait financer ce projet à hauteur de 210 millions de dollars (122,6 milliards de francs CFA). Le montant total pour sa réalisation s’élève à 550 millions de dollars (plus de 321 milliards de francs CFA). Le futur pont permettra de relier Brazzaville et Kinshasa par une route et un chemin de fer. Selon la BAD, le trafic actuel (estimé à 750 000 personnes et 340 000 tonnes de fret par an) devrait passer à plus de 3 millions de personnes et à 2 millions de tonnes de fret d’ici à 2025 une fois les travaux terminés.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao quitte Paris et rentre en catimini à Abidjan