Mondial U17 : Le Sénégal remplace la Guinée sanctionnée par la CAF

La Guinée n'a pas échappé à la CAF

La Confédération africaine de football a livré son verdict concernant l’équipe de Guinée U17. Finalistes de la dernière CAN de leur catégorie, les Guinéens sont privés de Mondial et leur fédération condamnée à payer une lourde amende.

La CAF a sévi à l’encontre de la Guinée U17.

Finalistes malheureux de la dernière Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans, le sort continue de s’abattre sur les Guinéens. La CAN vient de trancher sur la sélection U17 de la Guinée. Celle-ci est accusée d’avoir aligné des joueurs non éligibles à la compétition.

La CAF indique que Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keita n’étaient pas éligibles pour participer à l’épreuve. « En raison de l’existence de deux passeports différents pour chacun des joueurs concernés, un passeport a été utilisé pour la Coupe internationale des moins de 16 ans organisé au Japon, l’année de la date de naissance étant 2001, et l’autre pour le tournoi final de la CAN U17 en Tanzanie, qui a indiqué l’année de naissance comme étant 2002, qui montre clairement qu’il y a eu falsification » , souligne la Confédération

Suite à cette transgression, la Guinée a été sanctionnée par la CAF et a été disqualifiée pour le Mondial U17 qui se jouera au Brésil en novembre. Le Syli a été remplacé par le Sénégal. Outre cela, l’équipe U17 est exclue de la prochaine CAN de cette catégorie et a été sommée de rendre les médailles obtenues en Tanzanie. Les joueurs impliqués dans ce scandale eux ont été suspendus de toute activité liée au football pendant deux ans. Quant à la fédération, elle a écopé d'une amende de 100 000 dollars (58,7 millions de francs CFA).