Côte d'Ivoire : Des émissaires de Gbagbo chez Bédié, ce jeudi

Dr  Assoa Adou, SG du Parti de Gbagbo sera reçu ce jeudi à Daoukro, fief d'Henri Kona Bédié

Des émissaires de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, seront reçu ce jeudi 23 mai, à Daoukro par Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA). Cette mission conduite par le secrétaire général du Front populaire ivoirien, Dr Assoa Adou, s'inscrit dans les préparatifs de la mise en place d'une nouvelle plateforme de l'opposition ivoirienne, avec pour objectif premier de ravir au pouvoir Ouattara le fauteuil présidentiel en 2020.

Assoa Adou et une forte délégation du FPI de Gbagbo chez Bédié, ce jeudi

Une forte délégation du Front populaire ivoirien mandaté par Laurent Gbagbo sera reçue, jeudi 23 mai 2019 à Daoukro, à la résidence du Président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. Des sources proches des deux partis révèlent que cette rencontre entre les deux ténors du microscome politique ivoirien s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la plateforme non idéologique prônée par Henri Konan Bédié. Il s'agira également, selon nos sources, d'un retour de civilités, après le dernière visite du Pr Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, le 07 mai dernier, à Laurent Gbagbo à Bruxelles.

Il s'agira également, pour la délégation conduite par le secrétaire général Assoa Adou, de traduire la reconnaissance du FPI et de son président Laurent Gbagbo, dans sa volonté à joindre le parti leader des formations politiques de gauche dans sa quête pour le retour de la paix et de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Et ce, avant d'éventuels échanges concernant les modalités pratiques de la mise en place de la plateforme anti-Rhdp ardemment voulue par Bédié. « M. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, a lancé cette idée d’une plateforme de dialogue et de réconciliation instaurant un dialogue franc, constructif et inclusif de toutes les forces vives de la nation qui le désirent pour l’élaboration et l’adoption d’un nouveau pacte social devant conduire à une paix définitive en Côte d’Ivoire et à une cohésion sociale réussie entre les filles et les fils de notre pays », indiquait le communiqué conjoint signé de Guikahué et d’Assoa Adou.

Rappelons que le PDCI-RDA et le Front populaire ivoirien, deux partis diamétralement opposés du point de vue idéologique, aspirent parler d'une même voix lors du scrutin présidentiel de 2020, pour, disent-ils, mettent fin au pouvoir "autocratique" du chef de l'Etat Alassane Ouattara.