Côte d'Ivoire: Philippe Mangou, son nouveau poste en Allemagne

Le Général Philippe Mangou nommé ambassadeur en Allemagne

Le général Philippe Mangou, jusqu'à une date récente, en poste au Gabon, a été nommé nouvel ambassadeur de la République de Côte d'Ivoire en Allemagne. L'ex-Chef d'État-major des armées ivoiriennes remplace à ce poste Mr Koidiane Noel Ahounan.

Le Général Philippe Mangou quitte Libreville pour Berlin

L'ex-chef d'État major des armées ivoiriennes sous Laurent Gbagbo, le général de Corps d'Armée Phillipe Mangou est le nouvel ambassadeur de la Côte d'Ivoire auprès de la République d'Allemagne. Phillipe Mangou était, il n’y a pas si longtemps, en poste au Gabon. Des sources révèlent que l'ex-chef d'État major sous le régime de Laurent Gbagbo a été informé de cette décision par le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, lors d'une visite en terre gabonaise.

Cette nomination s’inscrirait dans un vaste mouvement de renouvellement des ambassadeurs ivoiriens. Plusieurs chefs de mission diplomatique sont en effet admis à fait valoir leur droit à la retraite et pour d'autres, nommés à d'autres fonctions. C'est le cas des ambassadeurs Charles Providence Gomis et Bernard Ehui, respectivement en France et au Ghana qui ont été nommés sénateurs.

Phillipe Mangou, rappelons-le, a été nommé ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire auprès de la République du Gabon avec résidence à Libreville par le chef de l'État Alassane Ouattara en mai 2012. Il aura passé sept années au pays d'Ali Bongo avant de prendre la direction de Berlin. Des sources annoncent que son remplaçant à l'ambassade de la Côte d'Ivoire au Gabon pourrait être le général Nicolas Kouakou, ex-Commandant supérieur de la gendarmerie qui a également quitté les rangs de la grande muette fin décembre dernier.

Âgé de 67 ans, Phillipe Mangou était un homme clé de l’appareil sécuritaire de Laurent Gbagbo. Durant sept ans, Philippe Mangou, a été le chef d’état-major des armées (Céma) sous la gouvernance de l’ancien président. Il fut un témoin important de l’accusation, dans le procès de Laurent Gbagbo devant la Cour pénale internationale (CPI).