RDC : Félix Tshisekedi déjà accusé de gabegie financière

Jeune Afrique indique que le président Félix Tshisekedi et son entourage ont déjà dépensé plus de 97% du budget consacré à la présidence en 2019.

Le président congolais Félix Tshisekedi
Par Ange Atangana
Publié le 27 juin 2019 à 15:01 | mis à jour le 27 juin 2019 à 15:01

La gestion du président Félix Tshisekedi inquiète Jeune Afrique. Dans une publication mercredi, l’hebdomadaire panafricain révèle que la présidence congolaise a déjà presque épuisé son budget de cette année.

La gestion des ressources financières par Félix Tshisekedi inquiète.

« Le pouvoir est sucré », a-t-on coutume de dire. Investi président de la RDC en janvier dernier, Félix Tshisekedi avait promis « une gestion rigoureuse de la dépense publique ». Seulement, cinq mois plus tard il s’agit d’autre chose. Le journal Jeune Afrique assure que la présidence congolaise a déjà épuisé l’essentiel de son budget cette année.

S’appuyant sur les états financiers fournis par le ministre congolais du Budget, Jeune Afrique affirme que « la présidence a en effet déjà consommé près de 98% du budget qui lui était alloué par le Parlement pour l’ensemble de l’année 2019 ». D’après les documents, la présidence de Félix Tshisekedi a déjà dépensé près de 132 milliards de Francs congolais (46,1 milliards de francs CFA) sur les 134 milliards dont elle dispose pour l’année 2019, soit 97,98% de son budget.

Cette nouvelle tombe alors qu’un autre scandale secoue la présidence congolaise. Une polémique enfle notamment sur la construction d’un palais présidentiel. Des documents dont la signature est attribuée à Désiré-Cashmir Kolongele Eberande, directeur adjoint de cabinet de Félix Tshisekedi, circulent en effet sur la toile. Ces correspondances révèlent que les frais pour les travaux de construction s’élèvent à 180 millions d’euros (118 milliards de francs CFA). Le porte-parole de la présidence assure qu’il s’agit de faux documents même si un projet similaire existe depuis 2013.



Articles les plus lus