Cameroun : Douala devient la capitale économique de la zone CEMAC

La capitale économique du Cameroun sera le siège de la nouvelle bourse de la Communauté des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) dès vendredi.

La bourse de la CEMAC prend ses quartiers à Douala
Par Ange Atangana
Publié le 04 juillet 2019 à 17:22 | mis à jour le 04 juillet 2019 à 17:22

Douala abrite à partir de vendredi le siège de la bourse unifiée de la zone CEMAC. La sous-région comptait jusqu’ici deux bourses à Douala et Libreville.

La bourse des Etats de la zone CEMAC se déporte à Douala.

A partir de ce vendredi 5 juillet, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ne comptera plus qu’une seule bourse. En effet, cette date a été choisie pour le transfert de Bourse des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC) de Libreville vers Douala. La métropole camerounaise abritait jusqu’ici la Douala Stock Exchange (DSX).

Dès ce vendredi, les deux places commerciales n’en feront donc plus qu’une pour la zone CEMAC. Ce transfert sera marqué par une assemblée générale dans la métropole économique camerounaise. Cette réunion permettra notamment de désigner les administrateurs de la nouvelle bourse. Comme indiqué par le président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), Nagoum Yamassoum, cette nouvelle entité va contribuer à diversifier l'économie sous régionale et offrir aux entreprises de meilleures opportunités de financement.

S’agissant du choix de Douala, on comprend que le Cameroun est considéré comme la locomotive économique de la sous-région. Cela se vérifie même au niveau des deux bourses jusqu’ici présentes : la DSX compte trois entreprises cotées alors que la BVMAC de Libreville n’en a qu’une seule. A cela, Yaoundé abrite déjà les services de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC).


Le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune indique que l’apport net de la DSX à la nouvelle entité financière sera de 4,178 milliards de francs CFA. Dans un communiqué, la BVMAC annonce qu’elle va augmenter son capital de 3,542 milliards de francs CFA par émission de 35.429 nouvelles actions de 100.000 francs CFA nominal chacune, afin de rémunérer son apport à la bourse unique de la CEMAC.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp