UNJCI : Franck Ettien licencié pour sa candidature, un ministre cité

Franck Ettien a été licencié pour sa candidature à l'UNJCI
Par Naho Ouattara
Publié le 10 juillet 2019 à 21:25 | mis à jour le 11 juillet 2019 à 01:43

Dans une déclaration du Conseil exécutif de l’UNJCI le mercredi 10 juillet 2019, dont nous avons reçu copie, ledit conseil annonce le licenciement du journaliste Franck Ettien de sa rédaction Le Rassemblement.

Quand Franck Ettien est licencié pour sa candidature à l'UNJCI

Franck Ettien, candidat à l'élection de la présidence de l'UNJCI, a été licencié de son poste de journaliste par la direction du quotidien Le Rassemblement, un journal proche du Ministre de l'Equipement et de l'entretien routier, Amedé Koffi Kouakou, cadre du RHDP, parti au pouvoir. «Informé de ce que l’entreprise éditrice du Journal « Le Rassemblement » dans lequel le journaliste Franck Ettien collabore, a décidé de se séparer de lui en raison de son engagement pour briguer le poste de président de l’UNJCI, le Conseil exécutif a dépêché une délégation pour rencontrer les responsables de ce journal ce jour mercredi 10 juillet 2019 afin de leur demander de surseoir à cette mesure contraire à notre éthique et à nos principes. L’UNJCI rassure ses membres qu’elle poursuivra les négociations avec les parties prenantes afin de trouver une issue heureuse à cette crise", a indiqué Traoré Moussa, le président sortant de l'UNJCI.

Vice président démissionnaire de l'UNJCI, Franck Ettien a d'abord travaillé au défunt quotidien appartenant au RDR, ''La Matinale'', avant de faire un court séjour sur le journal en ligne Afrikipresse. C'est fort de toutes ces experiences qu'il a été recruté en tant que journaliste à ''Le Rassemblement'', ce journal proche du RHDP.


Notons que le Conseil d'administration de l'UNJCI a retenu trois candidatures, notamment les listes ''Union de toutes les générations'' de Jean Claude Coulibaly, ''Cohésion Action et Professionnalisme'' de Lance Touré et ''Responsabilité Transparence Solidarité'' de Franck Ettien lui-même. Débutée depuis le vendredi 5 juillet 2019, la campagne bat son plein. Le congrès exécutif se tiendra les 20 et 21 juillet 2019 à Abidjan. Pour rappel, deux journalistes ont été écartés de cette élection. Il s'agit de Jules Sylvain Bossiehi, tête de la liste ''Ensemble pour un journaliste nouveau'', et Bamba Idriss de la liste ''Solidarité et Efficacité''.