Bénin : La justice écarte un des adversaires de Patrice Talon

Le président béninois risque ne pas avoir de rival de taille après la nouvelle condamnation de Lionel Zinsou.

Zinsou condamné, la voie est dégagée pour Patrice Talon.
Par Ange Atangana
Publié le 02 août 2019 à 16:00 | mis à jour le 02 août 2019 à 16:00

Lionel Zinsou, candidat malheureux de la présidentielle de 2016 face à Patrice Talon, a été condamné ce vendredi par la justice béninoise. Celui-ci ne pourra pas se présenter à la prochaine présidentielle.

Lionel Zinsou condamné, un boulevard s’ouvre pour Patrice Talon.

Depuis plusieurs mois, le chemin pour une réélection de Patrice Talon se dégage. Ce vendredi, un nouvel obstacle a été dégagé grâce à la justice béninoise. Le tribunal de Cotonou a en effet condamné Lionel Zinsou.

Le candidat malheureux de la présidentielle de 2016 a été condamné à six mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité. Lionel Zinsou est accusé de « faux » et « dépassement de fonds de campagne électorale ». Une amende de 50 millions de francs CFA lui a également été infligée. Avec cette sentence, le dernier premier ministre de Thomas Boni yayi ne pourra pas se présenter en 2021 face à Patrice Talon en cas de candidature du chef de l’Etat actuel.

Les avocats de Lionel Zinsou dénoncent une mascarade de la justice. Interrogé par des confrères, l’un d’eux estime qu’ « il s’agit de rendre inéligible tous ceux qui seraient susceptibles d’être des concurrents à Patrice Talon ». Il indique que son client va faire appel de cette décision même s’il admet que ce recours a peu de chances d’aboutir.


Avec la condamnation de Lionel Zinsou, on peut dire que Patrice Talon n’a plus vraiment de concurrent pour la prochaine présidentielle. L’homme d’affaires Sébastien Ajavon a pris la route de l’exil. Il a été condamné à 20 ans de prison pour trafic de drogue et un mandat international a été lancé contre lui. Même l’ancien président Boni Yayi vit désormais loin du Bénin après avoir dénoncé les manœuvres du parti au pouvoir lors des dernières législatives.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp