Automobile : Après la Côte d'Ivoire, Toyota arrive au Ghana

Un accord a été signé jeudi en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo.

Toyota débarque au Ghana.
Par Ange Atangana
Publié le 31 août 2019 à 15:21 | mis à jour le 31 août 2019 à 15:21

Le constructeur automobile japonais Toyota vient de signer un contrat pour implanter une usine d'assemblage de véhicules au Ghana. Celle-ci produira également des voitures pour le compte de Suzuki.

Toyota s'installe au Ghana.

La moisson est bonne pour les pays africains à la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD). Après la Côte d'Ivoire, le géant de l'automobile japonais Toyota envisage de s'installer au Ghana voisin.

Un protocole d'accord a été signé entre les deux parties jeudi à Yokohama où s'est tenue la TICAD. L'accord a été conclu en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo. Celui-ci porte sur la construction d'une usine d'assemblage des véhicules de marques Toyota et Suzuki dans le pays. Cette usine devrait être opérationnelle d'ici un an.

De sources japonaises, l'usine produira des pick-up Toyota Hilux et des véhicules de tourisme Suzuki. Le président ghanéen a tenu à rassurer ses partenaires japonais. Nana Akufo-Addo a indiqué que son gouvernement et lui feront tout accompagner l'investissement de l'entreprise automobile dans le pays. « Vous pouvez compter sur nous pour le faire », a-t-il indiqué.

La signature du contrat entre Toyota et le gouvernement ghanéen intervient quelques heures après celui conclu par l'entreprise japonaise en Côte d'Ivoire. Le géant de l'automobile va également construire une usine d'assemblage de véhicules à Abidjan. Celle-ci va démarrer ses activités en 2021. Les engins seront distribués par CFAO Motors, fililale de l'entreprise qui distribue aussi d'autres marques comme la Française Citroën, les Japonaises Mitsubishi ou encore Yamaha.