Giga-meeting PDCI-FPI: Le Stade Champroux refusé à Bédié et Gbagbo

Le stade Champroux a été refusé à l'opposition pour son meeting
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 10 septembre 2019 à 13:35 | mis à jour le 10 septembre 2019 à 13:48

Sollicité pour abriter le giga-meeting conjoint de l'opposition ivoirienne, prévu le samedi 14 septembre 2019, le Stade Champroux, a appris afrique-sur7 de sources proches des organisateurs ce mardi 10 septembre 2019, leur a été refusé. Le Ministère des Sports dirigé par Claude Danho Paulin, y annonce « des travaux » en cours.

Meeting de l'opposition: Le Stade Champroux refusé au PDCI et au FPI

Le refus d'accorder le stade Champroux aux organisateurs du meeting de l'opposition prévu le 14 septembre prochain, explique clairement le report de la conférence de presse, initialement prévue ce matin du mardi 10 septembre 2019 et qui devrait conjointement être animée par des cadres issus du PDCI-RDA et du Front populaire ivoirien.

Pour rappel, le parti de Laurent Gbagbo et celui d'Henri Konan Bédié qui se sont rapprochés depuis peu, projettent de dénoncer à l'occasion de ce meeting géant, le refus du pouvoir Alassane Ouattara de "procéder à l'organisation de nouvelles discussions devant aboutir à la mise en place d'une Commission électorale indépendante (CEI), capable d'organiser des élections crédibles, justes et transparentes" en Côte d'Ivoire. Ce n'est un secret pour personne, pouvoir et opposition ivoirienne sont foncièrement divisés sur la mouture actuelle de la commission électorale indépendante à moins de 13 mois de l'élection présidentielle de 2020.

Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, autrefois de redoutables adversaires politiques, ont jugé utile de taire leurs divergences pour mener ensemble le combat du changement politique en Côte d'Ivoire. Les deux hommes se sont d'aileurs rencontrés le 29 juillet dernier à Bruxelles. Le rapprochement entre ces deux leaders, devrait se manifester à travers des combats d'intérêts communs.

Il s'agit entre autres de la reforme en profondeur de la CEI, la réconciliation nationale et la cohésion sociale et de la non ingérence de l'exécutif dans les affaires internes aux formations politiques de l'opposition. Le meeting du 14 septembre prochain est la première activité majeure organisée conjointement par le PDCI et le FPI de Gbagbo. Cette activité devrait constituer la première d'une longue série de meetings éclatés à travers tout le pays.



Articles les plus lus