Le PDCI montre le vrai visage d'Henri Konan Bédié à Yamoussoukro

Le CV professionnel et politique d' Henri Konan Bédié dévoilé

Henri Konan Bédié, Président du PDCI
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 octobre 2019 à 15:03 | mis à jour le 19 octobre 2019 à 17:05

Conviés à un grand rassemblement à la Place Jean-Paul II de Yamoussoukro pour rendre un vibrant hommage à Félix Houphouët-Boigny, les militants et sympathisants du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) ont massivement répondu à cet appel. Face à tout ce parterre d'invités, le modérateur a tenu à dresser le parcours professionnel et politique d'Henri Konan Bédié, leader du parti septuagénaire. Loin d'être fortuite, la présentation de ce parcours du successeur d'Houphouët-Boigny pourrait bien cacher des ambitions présidentielles pour 2020.

Le CV professionnel et politique d' Henri Konan Bédié dévoilé

Henri Konan Bédié fait partie des grands artisans de la construction de ce pays. Déjà à 24 ans, Félix Houphouët-Boigny faisait confiance au jeune natif de Dadiékro-Pépressou, Daoukro, jeune brillant élève de Guiglo, à l’école normale supérieure de Dabou, qui après, fut ses études à Poitiers puis après, Henri Konan Bédié a été aussi dans l‘administration comme directeur des allocations.

Ensuite, il a été nommé au Quai d’Orsay pour apprendre à connaître la puissance diplomatique lusophone et francophone. Et ensuite, nommé Ambassadeur plénipotentiaire de la jeune République de Côte d’Ivoire auprès des Etats-Unis, avec résidence à Washington, au 2424 Massachusetts. Quand vous arrivez à Massachusetts, vous verrez la photo du jeune Henri Konan Bédié.

Ensuite, il était aussi ambassadeur auprès des Nations Unis. Le plus jeune ambassadeur de ses contemporains. Et puis, Félix Houphouët-Boigny l’appelle et il devient ministre de l’Economie et des Finances en 1966 (1966-1977). Puis après, FHB l’envoie auprès de Mc Namarra.

Ensuite, Henri Konan Bédié vient connaître la proximité, la vie démocratique locale. Il devient Député de Daoukro, Maire de Daoukro et puis Président de l’Assemblée nationale. Pendant 13 ans, il dirige de main de maître avec la générosité démocratique que nous connaissons au PDCI-RDA.


Oui, nous sommes là pour magnifier la mémoire de Félix Houphouët-Boigny, mais en même temps dire merci à Félix Houphouët-Boigny pour tout ce qu’il a fait pour la Côte d’Ivoire. Dire merci à Henri Konan Bédié pour avoir accepté cet héritage lourd et difficile, mais combien exaltant. Et Henri Konan Bédié ne rechigne pas à la tâche.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp