"Urgent": La marche priante de l'Église catholique annulée, les raisons

Côte d'Ivoire : La marche priante annoncée par l' L'Église catholique annulée
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 janvier 2020 à 18:10 | mis à jour le 26 janvier 2020 à 18:24

En lieu et place de la marche priante prévue le samedi 15 février prochain, comme annoncé par l'Église catholique, ce sera plutôt une journée de prière dédiée à la paix qui aura lieu dans l'enceinte de la cathédrale St Paul d'Abidjan.

Côte d'Ivoire : La marche priante annoncée par l'Église catholique annulée

Initialement prévue pour le samedi 15 février 2020 avec un itinéraire bien défini, la marche priante annoncée par l'Église catholique a été annulée au profit d'une messe en faveur de la paix.

C'est l’abbé Augustin Obrou, chargé de communication de l'Église catholique qui a donné l'information, lors d'une conférence de presse tenue dimanche 26 janvier 2020 à Abidjan.

"Face aux dangers d'infiltrations et soucieux de la sécurité de ses fidèles, son Éminence Jean Pierre cardinal Kutwa demande que cette journée de prière se tienne exclusivement au sein de la cathédrale St Paul", a informé le porte-parole de l'Église catholique.

Avant d'ajouter: "Pour la paix, l'évêque ne va pas jeter des jeunes à la patûre devant des gens inconscients et incontrôlés", a justifié l'Abbé Augustin Obrou.

Cette décision de l'Église catholique répond en effet aux réelles menaces et risques d'infiltrations qui pesaient sur cette procession.

L'abbé Augustin Obrou a tenu à préciser que la marche priante initalement prévue, était une activité programmée depuis le mois d'octobre 2019.

Elle n'est donc pas consécutive à la récente déclaration des évêques et archevêques sur les conditions d'un climat social apaisé, prononcée le dimanche 19 janvier dernier, "même si leurs objectifs concernent tous la paix".


L'annonce de cette marche priante avait suscité des réactions parfois peu orthodoxes venant des cyber-activistes et même de cadres du RHDP (parti au pouvoir).

"Il y a des individus incontrôlés qui disent ce qu'ils veulent sur les réseaux sociaux (...) On a l'impression qu'en Côte d'Ivoire, quand on parle de marche, on pense revendication", a dénoncé l'Abbé Obrou.

L'objectif de cette marche priante, a-t-il réitéré, était de se rassembler à la place de la République pour ensuite converger vers la cathédrale St Paul du Plateau où l'archevêque d'Abidjan devrait célébrer une messe en faveur de la paix et de réconciliation nationale.




Articles les plus lus