Mort de Gon Coulibaly : Mamadou Touré "effondré"

Mamadou Touré rend hommage à Amadou Gon Coulibaly
Par K. Richard Kouassi
Publié le 09 juillet 2020 à 10:22 | mis à jour le 09 juillet 2020 à 12:14

La Côte d'Ivoire est en deuil. Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, est décédé le mercredi 8 juillet 2020 à Abidjan, suite à un malaise en plein Conseil des ministres. Mamadou Touré, le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes, est très affligé par la disparition soudaine du chef du gouvernement.

Mamadou Touré rend hommage à Amadou Gon Coulibaly

Rentré de Paris il y a deux semaines, Amadou Gon Coulibaly avait assuré ses proches et l'ensemble des Ivoiriens qu'il se portait bien. "Je suis venu prendre ma place auprès du président pour continuer l’œuvre du développement de la Côte d’Ivoire", a-t-il déclaré le jeudi 2 juillet 2020 à sa descente d'avion. Il faut savoir que le 2 mai 2020, l'ex-Premier ministre ivoirien a été conduit d'urgence en France pour un "contrôle médical", comme le déclarait un communiqué de la présidence de la République. Mais ce fidèle compagnon d'Alassane Ouattara a finalement passé deux mois au pays d'Emmanuel Macron. Son retour sur les bords de la lagune Ebrié a été annoncé plusieurs fois puis reporté avant d'être effectif début juillet.

"Oui, cela fait deux mois depuis le 2 mai dernier que je suis allé à Paris pour un contrôle médical. Ce contrôle a dû être approfondi avec un besoin de repos. Après ce contrôle et ce repos, me voilà de retour en forme", s'était exprimé Amadou Gon Coulibaly au cours de l'accueil qui lui avait été réservé. Malheureusement, son état de santé s'est subitement détérioré le 8 juillet alors qu'il prenait part au Conseil des ministres. Pris d'un malaise, l'ancien candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) à la présidentielle du 31 octobre a été conduit à la PISAM (Polyclinique internationale saint Anne-Marie). Hélas ! Il ne s'en est pas sorti.

Pris par la douleur, Mamadou Touré a rendu un hommage au défunt à travers une publication sur sa page Facebook. "Il incarnait des valeurs exceptionnelles d'un grand homme d'État : l’amour pour son pays, la compétence, l’acharnement au travail et la loyauté. Ce soir, je suis dévasté, je suis effondré. Je perds un modèle, je perds un mentor. Que Dieu lui accorde son paradis", a écrit le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes.


Né le 10 février 1959, Amadou Gon Coulibaly était le Premier ministre de la Côte d'Ivoire depuis le 10 janvier 2017.