Elections à la FIF: Un autre important obstacle devant Didier Drogba

Didier Drogba va devoir batailler pour être candidat
Par Abraham KOUASSI
Publié le 09 juillet 2020 à 14:11 | mis à jour le 09 juillet 2020 à 14:11

Candidat déclaré à la présidence de la FIF, Didier Drogba est en quête du parrainage d’un groupement d’intérêt pour faire valider sa candidature. Cependant, ce n’est pas le seul obstacle pour l’ancien joueur de Chelsea.

Didier Drogba n’a pas la côte en Ligue 1

Ces dernières semaines, l’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football a souvent tourné autour de la course aux parrainages des groupements d’intérêts. A ce jour, Didier Drogba est le seul des candidats déclarés à n’avoir pas obtenu le parrainage nécessaire d’un de ces groupements. Le meilleur buteur des Eléphants a vu les anciens joueurs et les arbitres opter pour Sory Diabaté, et les entraîneurs et encadreurs choisir Idriss Diallo. Didier Drogba pourrait trouver son bonheur avec l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) dont il est membre.

Mais, ce ne sera pas la fin des problèmes pour l’ancien attaquant. En effet, outre le parrainage des groupements d’intérêts, le candidat à la FIF doit obtenir celui d’un certain nombre de clubs dont 3 en Ligue 1. Ce point, selon nos sources pose d’importantes difficultés à Didier Drogba. En effet, nos informations indiquent que les 14 clubs de Ligue sont acquis à Sory Diabaté (8) et Idriss Diallo (6).

En 2019 déjà, les clubs de l’élite ivoirienne avaient exprimé comme un désintérêt pour le projet Renaissance. Sur les 14, seuls 3 avaient répondu à l’invitation de Didier Drogba. Il s’agit de l’ASEC, l’AFAD et la SOA. Mais, deux de ces clubs sont réputés proches d’Idriss Diallo.

Didier Drogba va-t-il désister?

Didier Drogba pourrait donc avoir d’importantes difficultés à faire valider sa candidature. L’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille qui n’a pas encore obtenu le parrainage de l’AFI, reste cependant confiant. Au sortir de l’AG de la fédération le 4 juillet à Yamoussoukro, il a indiqué avoir les ressources nécessaires pour aller au bout de cette élection.


« On ne se lance pas dans un challenge comme celui-là si on n’est pas sûr de ses forces et si on n’a pas les atouts nécessaires », avait déclaré Didier Drogba. Cependant, face à la réalité du jeu électoral, Dahizôkô comme on le surnomme, pourrait ne pas aller au bout de son projet et se prononcer en faveur d’un candidat. Des informations font ainsi état de contacts entre lui et Sory Diabaté. Les prochaines semaines devraient être décisives pour la star ivoirienne.