Meiway à Ouattara : « Vous risquez de faire sombrer la Côte d'Ivoire... »

Meiway très en colère contre Ouattara
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 07 août 2020 à 14:32 | mis à jour le 07 août 2020 à 15:41

C'est un Meiway très en colère qui s'adresse à Alassane Ouattara après son discours de la veille annonçant sa candidature à un 3e mandat. Dans une vidéo publiée sur son Instagram, la star ivoirienne a évoqué les risques que représente cette candidature.

Ouattara candidat pour un 3e mandat, Meiway craint le pire

Répondant aux incessants appels de ses proches, Alassane Ouattara a finalement déclaré qu'il sera bel et bien candidat à l'élection présidentielle de 2020. Et ce, contrairement à sa déclaration du 5 mars dernier, indiquant qu'il prenait sa retraite politique définitive et passait la main à une jeune génération.

Si ce rétropédalage est bien salué par bon nombre des partisans du président du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), ce n'est pas le cas pour bien d'autres Ivoiriens qui y voient de gros risques.

Au nombre de ces derniers se trouve Désiré Frédéric Ehui, plus connu sous le nom de Meiway. Le Roi du Zoblazo s'est en effet adressé directement à Alassane Ouattara dans une vidéo.

« Excellence monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire, M. Alassane Ouattara, je viens de suivre l’intervention télévisée qui confirme votre candidature à un troisième mandat aux prochaines élections présidentielles, contrairement aux engagements que vous avez solennellement pris devant le peuple ivoirien. »

Militant pour le peuple et pour les plus faibles au nom de la paix, l’amour et l’unité pour la Côte d’Ivoire, la Mégastar ivoirienne estime que « l’heure est grave ». Aussi, a-t-il tenu à interpeller directement le président Ouattara à la suite de sa décision : « Monsieur le Président, on ne bâtit pas un pays sur le régime de peur. On ne bâtit pas un pays en exilant ses fils et e, emprisonnant les porteurs d’idées opposées. »

Aussi, s’inquiète Meiway : « En succombant à la tentation et à l’éternité politique, vous risquez de faire sombrer la Côte d’Ivoire dans un chaos que nous croyons éloigné à jamais. » Poursuivant, l’artiste interroge le politique : « Allez-vous sacrifier tout ce que vous avez bâti pour vous classer du mauvais côté de l’histoire de notre pays ? Allez-vous tomber, sans résister, dans le destin tragique des chefs d’État africains obsédés par le pouvoir ? »


Avant de lui prodiguer ce conseil : « Monsieur le Président, vous avez encore une chance d’échapper aux prédateurs qui s’agitent autour de vous pour leurs intérêts et non le vôtre. S'il n'y a aucune personne dans la jeune génération compétente pour vous succéder, vous avez, dès lors Monsieur le Président, échoué et il faut le reconnaître, en renonçant à ce 3ème mandat qui sera le mandat de trop. »

Puis, l'artiste ivoirien lance ce message à ses compatriotes : « Ivoiriens, Ivoiriennes, chers compatriotes... Une génération est à nouveau sacrifiée...Hélas...! Prenons notre destin en mains : c'est au bout du combat intense que la victoire est savoureuse. »




Articles les plus lus