FPI : Arrêté à Korhogo, Koua Justin transféré à la prison de Boundiali

Koua Justin en prison à Korhogo
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 septembre 2020 à 07:30 | mis à jour le 20 septembre 2020 à 10:53

Koua Justin n'en a pas encore fini avec la justice ivoirienne. Après son arrestation, le 16 septembre 2020, à Korhogo, son lieu de fonction, le SGA du FPI vient d'être transféré à la prison de Boundiali.

Koua Justin, le début d'un autre marathon judiciaire ?

Le mercredi dernier, Koua Justin a été interpellé par un commando dirigé par le capitaine Zadi du Commissariat de police de Korhogo, alors qu'in s'apprêtait à se rendre à son service. Après cette interpellation, du reste dénoncée par le Front populaire ivoirien (FPI) et certaines organisations de la société civile, l'Administrateur des services financiers à la Direction régionale des Impôts de Korhogo a été écroué à la prison de la capitale du Poro.

À en croire des sources proches du dossier, le leader de la jeunesse de l'opposition n'avait droit qu'à « deux chaises et un banc dans sa cellule depuis son arrestation le mercredi dernier ».

Inculpé pour « troubles à l'ordre public, incitation à l'insurrection populaire, complicité de destructions de biens d'autrui et de bâtiments administratifs commis courant août et septembre 2020 ». Le Secrétaire général adjoint du parti de Laurent Gbagbo a donc été placé en détention à la prison de Korhogo.

Me Ange Rodrigue Dadjé, son avocat, l'y a d'ailleurs rejoint afin de l'assister dans cette nouvelle procédure qui s'ouvre contre lui. « On peut envoyer une convocation à Koua Justin. Il prend un avocat, il répond », a déploré Charles Blé Goudé dans un live Facebook tenu, samedi.


Après un bref séjour dans la prison de Korhogo, nous apprenons que Koua Justin vient d'être transféré à la prison de Boundiali, dans la région de la Bagoué, dans le Nord ivoirien. Dans une déclaration dont copie est parvenue à Afrique-sur7, Dr Assoa Adou, Secrétaire général du FPI tendance Laurent Gbagbo, exigeait la libération immédiate et sans condition de son compagnon de lutte.

Notons que le samedi 4 novembre 2017, Justin Koua avait été libéré après avoir passé 30 mois en détention. Avec cette nouvelle procédure qui s'ouvre contre lui, s'aventure-t-on vers un nouveau marathon judiciaire pour cet inconditionnel de Laurent Gbagbo ?




Articles les plus lus