Le PM Hamed Bakayoko vend la Côte d'Ivoire aux investisseurs

Hamed Bakayoko, Premier ministre de Côte d'Ivoire
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 septembre 2020 à 17:05 | mis à jour le 28 septembre 2020 à 18:28

Hamed Bakayoko entend réussir sa nouvelle mission à la primature de Côte d'Ivoire. Le Premier ministre se donne donc les moyens nécessaires pour parvenir à ses fins en attirant de nombreux investisseurs.

Hamed Bakayoko : « La Côte d'Ivoire, le pays africain le plus attractif pour les investissements »

Hamed Bakayoko a été nommé Premier ministre, le 29 juillet dernier, trois semaines après la brusque disparition d'Amadou Gon Coulibaly. Cette nomination, qui intervient à seulement trois mois d'une élection présidentielle cruciale met davantage de pression sur le Ministre de la Défense, qui conserve par ailleurs ce portefeuille.

Lors de la rencontre avec la jeunesse ivoirienne dans toute sa composante, Hambak avait alors avoué : « Je ne suis pas un grand ingénieur, je ne suis pas docteur, mais les Ivoiriens me connaissent, je connais les Ivoiriens. » Par cette boutade, Hamed Bakayoko entendait ainsi lever toute équivoque sur son profil. N'empêche que le Maire d'Abobo entend emboîter le pas à feu Amadou Gon, connu pour son travail acharné et sa parfaite connaissance des dossiers.

Sous la gouvernance d'Alassane Ouattara, la Côte d'Ivoire est en effet lancée sur la voie du développement tous azimuts. Dans le classement des pays africains selon l’index d’attractivité des investissements de l’Africa CEOs Survey établi par le cabinet Deloitte, la Côte d'Ivoire est classée en tête du peloton.

Le ministre Hamed Bakayoko, qui tient à attirer davantage d'investisseurs vers son pays a donc mis en avant cette performance économique, en publiant sur son compte Twitter : « La Côte d'Ivoire est, selon la majorité des acteurs du secteur privé interrogés, le pays africain le plus attractif pour les investissements. Le pays occupe la tête du podium et devance le #Kenya (2e), le #Ghana (3e), le #Sénégal (4e) et le #Rwanda (5e). »


Loin d'être fortuit, ce tweet du Premier ministre Hamed Bakayoko est une incitation à booster la Côte d'Ivoire vers l'émergence tant souhaitée par le Président Ouattara.




Articles les plus lus