Guillaume Soro : "Je n'ai rien à voir avec Chris Yapi"

Quel lien entre Chris Yapi et Guillaume Soro ?
Par K. Richard Kouassi
Publié le 05 octobre 2020 à 11:30 | mis à jour le 05 octobre 2020 à 11:32

Guillaume Soro est aujourd'hui un farouche adversaire d'Alassane Ouattara. L'ancien président de l'Assemblée nationale, exilé en France, est déterminé à chasser le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) du Palais présidentiel, en empêchant l'actuel de chef de l'État de briguer un 3e mandat. Selon des rumeurs, le député de Ferké aurait créé un avatar sur les réseaux sociaux afin de mener le combat contre ses anciens alliés.

Quel lien entre Chris Yapi et Guillaume Soro ?

Cela fait bientôt un an que Guillaume Soro a entamé un exil forcé à Paris. Le leader des soroistes, jadis proche d'Alassane Ouattara, a pris ses distances vis-à-vis de l'actuel pouvoir. Le député de Ferké a refusé de rejoindre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix comme lui demandait le président ivoirien. "Oui, j’ai choisi de ne pas m’engager au sein du RHDP unifié. Ainsi, je n’ai point pris part au congrès ordinaire du 26 janvier dernier au stade Félix-Houphouët-Boigny. Grave erreur ! Grave faute ! Ont tôt fait de clamer certains de mes compères. Mais voyez-vous je suis homme à croire plus au jugement de l’histoire qu’au jugement des hommes", a lancé Guillaume Soro lors de son discours de démission le 8 février 2019.

Depuis, les relations entre l'ex-chef rebelle ivoirien et son ancien mentor se sont détériorées. Guillaume Soro, visé par un mandat d'arrêt international pour tentative de déstabilisation de l'Etat, a été condamné par contumace à 20 ans de prison ferme. La justice ivoirienne l'accuse de "recel de biens publics détournés" et "blanchiment de capitaux". Malgré tout, le fondateur de Générations et peuples solidaires (GPS), retranché au pays d'Emmanuel Macron, a déposé son dossier de candidature auprès de la CEI (Commission électorale indépendante). Mais son dossier a été invalidé par le Conseil constitutionnel. L'ancien secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire) soutient que l'élection présidentielle n'aura pas lieu le 31 octobre 2020. Pour des internautes, Guillaume Soro a réussi à infiltrer le pouvoir d'Alassane Ouattara et a même créé un profil Facebook, Chris Yapi, afin de divulguer des secrets du régime du RHDP.


Lors d'une interview sur la chaine de télévision burkinabè BF1 TV, Guillaume Soro a démenti être Chris Yapi. "Je suis hilare quand on m'accuse d'être un avatar. Moi je n'ai pas ma langue dans ma poche. Et vous croyez sérieusement que j'ai le temps moi d'aller écrire, de faire Chris Yapi. Je suis surpris qu'il soit autant célèbre", a-t-il dit. Puis Guillaume Soro de clarifier : "Je n'ai rien à voir avec Chris Yapi."




Articles les plus lus