Meité Sindou, ex proche de Soro, en campagne pour Ouattara

Meité Sindou appelle les jeunes à voter Alassane Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 octobre 2020 à 12:26 | mis à jour le 20 octobre 2020 à 13:07

Il y a bien longtemps que Meité Sindou a tourné le dos à Guillaume Kigabfori Soro, l'ancien président de l'Assemblée nationale. Ex-membre du Comité d'orientation et de coordination au sein du mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS), l'homme a quitté le navire des soroistes sans crier gare. Contre toute attente, il se retrouve désormais aux côtés d'Alassane Ouattara.

Meité Sindou appelle les jeunes à voter Alassane Ouattara

"Par le présent courrier, je vous adresse ma démission du Mouvement générations et peuples solidaires (GPS). Cette démission vaudra ainsi simultanément pour mes qualités d’adhérent, de membre du Conseil d’orientation et de coordination". Tels étaient les propos avancés par Meité Sindou le mercredi 24 juin 2020 quand il lâchait Guillaume Kigbafori Soro. Loin de la barque des soroistes, l'ancien secrétaire général à la Bonne gouvernance et au renforcement des capacités n'a pas mis de temps pour entrer en guerre contre son ex-mentor sur la paternité du média Nord Sud.

"Mais vous savez ce que dit l'adage : l'habit ne fera pas le moine. De même, un titre, à lui tout seul, ne suffira pas à produire un Grand cru journalistique. Quand on prétend vouloir "gouverner autrement ", on invente l'avenir. On ne copie pas le présent. On a donc là un cas patent, certainement pathologique, d'imposture chronique. Vous êtes donc prévenus, cher(e)s compatriotes : l'imposture est au détour de chacun de ses actes, de chacune de ses paroles", s'était exprimé Meité Sindou qui accusait Guillaume Soro d'usurpation.


Il a fallu attendre quatre mois pour connaitre la nouvelle destination politique de Meité Sindou. Cet ancien soroiste a pris fait et cause pour l'ennemi d'hier, Alassane Ouattara. Selon nos confrères d'AIP, il s'est engagé dans le combat pour la réélection du candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Lundi 19 octobre 2020, Meité Sindou n'a pas hésité à appeler les populations du Woroba d'accorder leurs votes au président sortant.




Articles les plus lus