Sénégal: La disparition de Idrissa Seck, président du CESE, inquiète

Idrissa Seck, nouveau président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Sénégal
Par Eugène SAHI
Publié le 22 décembre 2020 à 00:19 | mis à jour le 22 décembre 2020 à 00:19

Idrissa Seck, nouveau président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Sénégal, est introuvable depuis plusieurs jours.

Idrissa Seck comme Fatoumata Matar Ndiaye?

Idrissa Seck ne fait plus signe de vie depuis quelques jours. Serait-il malade ou quelque chose de grave lui serait-il arrivé ? Une absence qui intrigue au sein du CESE.

Selon des sources, le président du Conseil départemental de Thiès serait victime d'une grosse fatigue qui l'a cloué au lit depuis quelques jours. L’ancienne figure de l’opposition a pris ses fonctions à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE) jeudi 19 novembre lors d’une cérémonie officielle, après avoir été nommé par le président Macky Sall le 1er novembre dernier.

Le chef du parti d’opposition Rewmi, arrivé deuxième à la présidentielle de 2019, est devenu la troisième personnalité de l’État, rejoignant ainsi la majorité présidentielle. L'ancienne figure de l’opposition a répondu à ceux qui s’interrogent sur son choix de rejoindre la majorité en dirigeant le Conseil économique, social et environnemental; institution constitutionnelle et consultative.

Pourtant, l’opposant affirmait qu’il n’était pas disposé à accepter un poste nominatif. De plus, dans son programme de campagne en 2019, il promettait de supprimer des institutions « budgétivores » comme le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) ou le CESE qu’il va dorénavant diriger.

« La nécessité nous est apparue de répondre à l’appel du président la République pour une union de l’ensemble des forces pour faire face aux défis du moment », a-t-il invoqué.


Le 19 novembre 2016, tout un pays était plongé dans l’émoi et la consternation, avec la mort atroce de Fatoumata Matar Ndiaye, vice-présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) du Sénégal.

L’étau s’est aussitôt resserré autour de Samba Sékou Dia Sow alias Bathie, chauffeur de la victime. Devant la chambre criminelle de Dakar, il a raconté un renversant récit des faits, avant de mouiller des responsables du parti au pouvoir.






Articles les plus lus