Bénin: L'opposition crée une nouvelle alliance pour contrer Talon

Présidentielle-Bénin  :  Face à Talon, l'opposition crée une nouvelle alliance
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 14 janvier 2021 à 17:28 | mis à jour le 14 janvier 2021 à 17:28

Face à Patrice Talon, le président sortant, l’opposition béninoise a mis en place, mercredi 13 janvier 2021, une nouvelle plateforme politique dans la perspective de la prochaine élection présidentielle.

Présidentielle 2021 au Bénin: Un « front anti-Talon » mis en place

Probablement face au président sortant Patrice Talon, le 11 avril prochain, dans le cadre du scrutin présidentiel, l’opposition béninoise veut se donner toutes les chances de parvenir à une alternance démocratique au soir de l’échéance électorale. Mercredi 13 janvier 2021, à Cotonou, les partis de l’opposition béninoise dont les Démocrates de l’ex-président Yayi Boni et la Dynamique unitaire pour la démocratie et le développement (DUD) de Valentin Houdé, ont conclu une alliance politique dénommée Front pour la restauration de la démocratie.

Ce « front anti-Talon » qui se met ainsi en place, a pour objectif de faire cause commune pour obtenir l’alternance au pouvoir et réclamer un scrutin ouvert et transparent. « Nous avons choisi ce nom face au péril et au recul démocratique en cours au Bénin, pays pourtant pionnier des conférences nationales en Afrique», a confié à RFI un artisan de la nouvelle coalition.

«Nous avons choisi de ne pas abandonner le pays. Nous avons dit que ce pays ne sera soumis à aucune dictature et à personne de plus fort que son peuple pour soumettre le pays à ce qu’il n’a pas choisi. Voilà pourquoi nous sommes là aujourd’hui », explique pour sa part le constitutionaliste, Joël Aivo. Présidée par l’opposant Valentin Houdé de la (DUD), cette nouvelle coalition ne réunit, pour l’heure, pas toutes les forces vives de l’opposition politique béninoise.


Le nouveau front anti-Talon manque encore à l’appel, deux poids lourds, en l’occurrence Sébastien Ajavon de l‘Union sociale libérale et Candide Azanaî de Restaurer l’espoir. Le front pour la restauration de la démocratie aura la lourde tâche de travailler à l'unisson en vue de contraindre les autorités béninoises à la mise en place des conditions devant garantir la crédibilité des prochaines élections.






Articles les plus lus