Clotilde, la mère de Didier Drogba, fait une confidence sur Arafat

Clotilde Drogba, la mère de Didier Drogba
Par Mael Espoir
Publié le 27 janvier 2021 à 19:11 | mis à jour le 27 janvier 2021 à 19:11

Le lancement de la Fondation ''Arafat Forever'' qui a eu lieu le mardi 26 janvier 2021, a été marqué par la présence de Clotilde Drogba, la mère de Didier Drogba. Ce qu'elle a dit.

Quand la mère de Didier Drogba s'invite à l'anniversaire de Dj Arafat

Le mardi 26 janvier, jour marquant la célébration de l'anniversaire du défunt roi du Couper décaler, Ange Didier Houon dit Dj Arafat, sa grand-mère Dandi Lou Hélène a procédé au lancement de la fondation "Arafat forever" qui devrait désormais organiser tous les évènements en hommage à Dj Arafat, veiller à la pérennisation de ses oeuvres et à une répartition équitable de ses droits d'auteur. Cet événement qui s'est déroulé dans une discothèque à Marcory Zone 4, a été marqué par la présence de Mme Clotilde Drogba, la mère de l'emblématique capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, Didier Drogba.

Cette dernière était aux côtés de son aînée Mémé Dandy Lou, pour lui apporter son soutien à travers la mise sur pied de ladite Fondation. ''Je ne pouvais pas laisser passer ce moment. Didier Drogba devait être là ici avec moi, mais pour des raisons de calendrier, il n’a pas pu venir (...) Arafat, c’était un garçon qui savait ce qu’il voulait, il était très proche de mes enfants'', a-t-elle soutenu

Avant d'ajouter: ''La Mémé de Ange Didier a dit: “la fondation est ouverte à tout le monde”. Ce que vous pouvez faire à votre niveau pour faire avancer ce projet, n’hésitez pas, faîtes-le. Les journalistes, parlez bien et juste de cette fondation afin que les gens puissent la valoriser. A vous les Chinois, c’est surtout vous qui allez faire cette fondation Arafat ForEver''.


Par ailleurs, la mère de Didier Drogba a fait une confidence sur Arafat: «Mon dernier dîner gala que j’ai organisé à Lille en France, je n’avais pas invité mon fils Ange Didier. En pleine cérémonie, les gens sont venus m’informer que Arafat est là, j’ai cru à une blague. Il m’a dit «Maman c’est moi, je suis là». Il voulait aussi me rencontrer, et l’occasion s’est présentée. J’étais heureuse et fière de le voir à la cérémonie », a-t-elle relaté.






Articles les plus lus