"Agboville se développe grâce à Adama Bictogo et son frère Dimba"

Adama Bictogo et le chef Nanan Adagba Agny
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 27 février 2021 à 16:11 | mis à jour le 27 février 2021 à 16:11

Candidat à sa propre succession dans la circonscription électorale d’Agboville-commune, Adama Bictogo peut compter sur le soutien da la mutuelle des chefs de village de cette localité pour un plébiscite au soir du samedi 6 mars 2021.

Agboville: Pourquoi des têtes couronnées ont choisi Adama Bictogo au détriment de Fleur Aké M'BO

Dans une interview parue à Abidjan.net, Nanan Adagba Agny, président de la mutuelle des chefs de villages d’Agboville, a ouvertement pris position en faveur du directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo.

À en croire le chef traditionnel, ce membre du cercle restreint du président Alassane Ouattara, est la personne la mieux indiquée pour porter haut la voix des populations d'Agboville à l'assemblée nationale.

« Je veux dire qu’il faut savoir voir grand. Je sais ce qui se passe dans ce pays. Bictogo est celui qu’il nous faut pour représenter Agboville au parlement. Depuis 2011, avec lui Agboville a changé », a tranché Nanan Adagba Agny, président de la mutuelle des chefs de villages.

« Sachez que dans la vie, tout le monde a le droit de rêver. Nous pensons que depuis que Agboville est Agboville, celui qui a su porter la voix du peuple Abbey, c’est Adama Bictogo. Je le dis parce que Agboville rayonne. Agboville brille grâce à Bictogo. Agboville se développe grâce à mon fils Bictogo et son frère Dimba. Et ça c'est une réalité. Et le dire, ce n’est pas faire de la politique », a-t-il poursuivi.

Pour lui, Agboville n’a pas besoin d’un porte-parole en quête de prestige personnel, mais d'un cadre capable de porter la voix du peuple agbovillois au plus haut du sommet de l’ Etat.

« Pour moi, il n’y a pas de débat, c’est Bictogo qu’ il faut. Il est né ici, donc c’est notre fils et il peut être député. Nous ne voulons pas des gens qui vont aller s’asseoir au parlement pour applaudir leurs camarades. Non ! Je crois qu’ Agboville n’a pas besoin de ceux qui sont en quête de prestige personnel. Sachez en outre que Bictogo étant le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), il forme une bonne combinaison avec le président de la République. Il est donc bien placé pour négocier des projets de développement pour notre département qui a besoin de rayonner. Lui au moins, il peut avoir la chance d’être président d’un groupe parlementaire », a confié Nanan Adagba.


Avec ce soutien de taille, la bataille du 6 mars prochain, s'annonce donc rude entre Adama Bictogo du RHDP et la jeune Fleur Aké M’bo, la candidate de l’alliance entre le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) de l’ancien président Henri Konan Bédié.

La localité d' Agboville est depuis longtemps considérée comme un bastion de Laurent Gbagbo. Avec la participation, cette fois, à ces élections du FPI dont Gbagbo est le fondateur, Adama Bictogo devra redoubler d'efforts pour se faire réélire.






Articles les plus lus