Côte d'Ivoire : Rémi Allah Kouadio veut expulser Tuo Fozié de sa maison de Bouaké

Rémi Allah Kouadio veut expulser Tuo Fozié de sa maison de Bouaké
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 mars 2019 à 08:59 | mis à jour le 13 mars 2019 à 09:11

La maison de Rémi Allah Kouadio qui se trouve à Bouaké sert de bureaux de Préfecture administrative à Tuo Fozié. Mais l'ancien ministre de la Santé demande à l'Etat de libérer sa maison à défaut de lui verser un loyer.

Rémi Allah Kouadio met le Préfet Tuo Fozié en demeure

Le divorce entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié continue de produire des effets collatéraux. Les concessions et autres services qui s'offraient naguère sans difficultés sont aujourd'hui devenus source de conflit. C'est le cas de la résidence de Remi Allah Kouadio située à Bouaké servant de bureaux de Préfecture administrative au Préfet Tuo Fozié.

L'ancien ministre de la Santé et de l’hygiène publique, de l’Environnement et du développement durable, fait donc injonction aux autorités administratives de Bouaké de libérer sa maison.

Un proche du dossier, sous couvert d'anonymat, indique : « Il (Ndlr, Alla Kouadio Rémi) a demandé de lui verser un loyer dont le montant a été jugé excessif. Il a alors proposé la cession par vente, là encore, le montant a été jugé exorbitant. Du coup, grâce au financement des travaux de l’aéroport, on a pu bénéficier d’une quote-part pour la réhabilitation des bureaux centraux de la préfecture de région. »

A noter que le gouvernement entend faire de Bouaké, deuxième ville de Côte d'Ivoire et ancien fief de la rébellion, un véritable pôle économique avec la reconstruction du grand marché. Avec ces grands travaux, le Préfet Tuo Fozié a également lancé les travaux de réhabilitation des bâtiments qui lui serviront de bureaux. La libération de la maison d'Allah Kouadio ne serait donc qu'une question de temps.



Articles les plus lus