Côte d'Ivoire : "Laurent Gbagbo reviendra au pouvoir", révèle le Français Alain Cappeau

Laurent Gbagbo, vers un retour en Côte d'Ivoire
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 mars 2019 à 11:31 | mis à jour le 15 mars 2019 à 11:48

Laurent Gbagbo est à Bruxelles depuis le 4 février, attendant l'éventuel appel du bureau du procureur sur la décision d'acquittement prononcée en sa faveur par la Chambre de première instance. L'ancien président ivoirien ne s'ennuie pour autant pas, car il reçoit de nombreux visiteurs en toute discrétion.

Laurent Gbagbo, des tractations en cours pour son retour

Après près de huit années de procédures devant la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo respire l'air de la liberté à la suite de sa libération sous conditions, prononcée par le juge de la Chambre d'appel de la CPI. Alors que le retour en Côte d'Ivoire de l'ancien président ivoirien reste encore hypothétique, son conseiller français, Alain Cappeau fait des révélations époustouflantes après une visite à Bruxelles, le 12 mars dernier.

Le Conseiller spécial de Laurent Gbagbo indique, dans une note dont copie nous est parvenue, qu'il était en compagnie d'un ancien ministre français (dont il n'a pas révélé l'identité) lorsqu'il rendait visite au plus célèbre (ex) prisonnier de La Haye. Mais ce qui l'a surtout frappé, c'est « l'état d'esprit de Laurent Gbagbo, résolument porté vers la réconciliation des Ivoiriens ».

« En homme serein et avisé, Laurent Gbagbo sait que l’état de grâce dans lequel il est, et qu’il a payé au prix fort, doit bénéficier en priorité au peuple ivoirien dans un seul élan, celui de la réconciliation d’un pays fracturé, à la merci de toutes sortes de prédateurs », a déclaré l'auteur du livre "Laurent Gbagbo, la conscience ivoirienne".

Poursuivant, il ajoute que Gbagbo Laurent suit de très la recomposition du paysage socio-politique en Côte d'Ivoire. Il paraît pour ce faire, incongru d'avancer d'ores et déjà que « tout est calé », car « une conjecture n'est pas "calable", n'en déplaise à ceux qui raisonnent par adduction à partir d'une réalité supposée ».

Laurent Gbagbo fait donc son histoire, mais n'a pas conscience de l'histoire qu'il fait. Et le Professeur Cappeau reste convaincu que cette épopée s'achèvera avec un retour de Gbagbo au pouvoir.


« Le futur pour Laurent Gbagbo est ce qui doit arriver, il n’y a qu’un seul futur et il doit se planifier avec beaucoup de discernement et de prévention. Lorsqu’on sort d’un entretien avec Laurent Gbagbo, on se sent plus intelligent, plus fier d’être son collaborateur et son ami et on se demande bien pourquoi, peut-être naïvement tant de haine, cette colère des faibles, l’a écarté de la vie publique, mais c’est ainsi ! », s'est-il voulu formel, avant de déclarer de façon péremptoire :

« Laurent Gbagbo est dans le cœur des Ivoiriens, et plus largement dans celui des Africains. Que ces derniers se rassurent, il sera bientôt de retour aux affaires…d’une manière ou d’une autre et particulièrement fidèle à la nouvelle Constitution ivoirienne dont il a pris acte. »