Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo annonce son retour au pays !!!

Laurent Gbagbo « Ma Côte d'Ivoire, bientôt j'arrive ! »

Laurent Gbagbo a saisi l'occasion de la commémoration de l'An 8 de la chute de son régime pour faire une annonce des plus surprenante. Dans un post publié sur les réseaux sociaux, l'ancien président ivoirien annonce son retour prochain en Côte d'Ivoire.

Laurent Gbagbo, « Ma Côte d'Ivoire, bientôt j'arrive ! »

11 avril 2011 - 11 avril 2019, cela fait exactement huit ans que Laurent Gbagbo a été arrêté dans les décombres du palais présidentiel de Côte d'Ivoire. Après un bref séjour dans une résidence surveillée à Korhogo, le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) a été transféré, fin novembre 2011, à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, où il sera jugé, avec son ancien ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé.

Mais après plus de sept années de procès, la Chambre préliminaire I a prononcé, le 15 janvier 2019, l'acquittement et la libération immédiate des deux accusés. Mais à la suite de l'appel du bureau du procureur, c'est finalement à une libération sous conditions que l'ancien président ivoirien et le leader de la galaxie patriotique auront droit de la part de la Chambre d'appel de la Cour.

Assigné en résidence à Bruxelles, et attendant un hypothétique appel du procureur quant au verdict prononcé en première instance, l'ancien président Laurent Gbagbo nourrit l'espoir de rentrer en Côte d'Ivoire après plus de sept années d'absence.

Dans son livre-interview, "Libre, pour la justice et la vérité », coécrit avec le journaliste François Mattei, le Woody de Mama avait révélé avoir aménagé sa maison du village pour le recevoir.

Aussi, pour l'An 8 de son arrestation sous les bombes françaises, l'opposant historique à Houphouët-Boigny revient à la charge : « Ma Côte d'Ivoire bientôt j'arrive ! »

Cependant, entre l'annonce et la matérialisation de ce projet, il y a tout un écart, d'autant plus que les autorités ivoiriennes évoquent une discussion préalable avant d'autoriser le retour de Gbagbo Laurent et Charles Blé Goudé en Côte d'Ivoire.