Côte d’Ivoire : Venance Konan se paie la tête de Guillaume Soro

Venance Konan vs Guillaume Soro

Venance Konan (VK) refait parler de lui sur « Guillaume Soro », son morceau de la semaine. L’ancien Président de l’ Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire qui, il faut le savoir, s’est émancipé du régime d’ Alassane Ouattara à qui il était allié contre Laurent Gbagbo. Dans son nouveau rôle d’opposant, il bouge beaucoup et parle autant, et c’est justement ce qu’il dit qui arrache un sourire narquois à VK.

Venance Konan surpris par des déclarations de Soro Guillaume.

Guillaume Soro, puisqu’il a désormais plus de temps, s’offre des bains de foule dans le pays profond, dans la partie nord de la Côte d’Ivoire d’où il est originaire. Et l’ancien Chef rebelle, qui avait son emprise sur cette partie du territoire jusqu’au centre du pays 8 années des 10 ans qu’a duré le régime de Laurent Gbagbo, découvre des choses qu’il ne soupçonnait pas depuis Abidjan.

Guillaume Soro trouve par exemple qu’il manque des écoles, de l’eau potable et des infrastructures dans cette partie du pays. L’œil critique de Venance Konan n’a pas laissé passer la mise en scène de l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo et du Président Alassane Ouattara.

« Depuis qu’il n’est plus président de l’Assemblée nationale, M. Guillaume Soro qui a beaucoup de temps maintenant devant lui, est parti à la découverte du nord de notre pays. Et il découvre, avec étonnement, qu’il y a, au nord, des endroits où il n’y a pas d’école, donc des enfants qui ne vont pas à l’école, des endroits où il n’y a pas d’eau potable, de centre de santé, où il y a des tailleurs, des vieux, des vieilles… », relève le journaliste VK.

Venance Konan fait ensuite remarquer au candidat à l’élection présidentielle de 2020 qu’il fut « pendant huit ans le chef tout puissant et incontesté de cette région qui fut bien pillée par les rebelles qu’il dirigeait, ce qui explique en partie l’état dans lequel elle se trouve, qu’il fut le Premier ministre de MM. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, qu’il est depuis longtemps le député d’une circonscription du nord de la Côte d’Ivoire, et ancien numéro deux du pays en tant que président de l’Assemblée nationale. Et c’est maintenant qu’il découvre les réalités de cette partie du pays ? Le Seigneur est merveilleux. »

Quand Soro Guillaume découvre les difficultés du nord ivoirien 2019 ?

Techniquement, Guillaume Soro ne pouvait ignorer ces problèmes dans une Côte d’Ivoire qu’il a co-dirigé avec les deux derniers régimes. Depuis le perchoir de l’ Assemblée nationale où il a également passé pas mal d’années, il aurait pu, avec son rôle de député de Ferkessédougou-Commune où il a été élu pour la première fois le 11 décembre 2011 par le très fortement curieux score de 99,06%, attirer l’attention des autorités sur les inacceptables difficultés rencontrées par les habitants de sa circonscription.

Il n’avait jamais accordé la moindre importance à cette région qu’il découvre sienne depuis qu’il a été dégagé du « tabouret ». "Le Seigneur est" vraiment "merveilleux", en ce qu’il ouvre les yeux de ses enfants à des moments que choisissent ces derniers.