Côte d'Ivoire : RHDP, tout se complique pour Mabri Toikeusse !!!

RHDP Tonkpi, Albert Flindé à la place de Mabri Toikeusse ?
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 mai 2019 à 22:30 | mis à jour le 23 mai 2019 à 22:30

Albert Mabri Toikeusse pourrait avoir des soucis à se faire au sein de sa famille politique, le RHDP unifié. La lourdeur avec laquelle le président du Conseil régional du Tonkpi défend la cause du parti au pouvoir pourrait lui coûter sa place au profit de l'un de ses proches.

RHDP Tonkpi, Albert Flindé à la place de Mabri Toikeusse ?

Lors des préparatifs du Congrès constitutif du RHDP unifié, Albert Mabri Toikeusse et Adama Bictogo s'étaient empoignés à propos de la disparition des autres formations politiques après la mise en place du Parti unifié. Le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) avait alors déclaré que la disparition des partis politiques n'était pas à l'ordre du jour. Mais il s'était aussitôt fait remonter les bretelles par le Président Alassane Ouattara, président du RHDP unifié.

N'empêche que depuis, le N°3 du parti au pouvoir ne pose véritablement pas d'actes concrets pour le rayonnement du parti présidentiel dans sa région. Ses camarades lui reprochent d'ailleurs de travailler pour sa propre chapelle politique. Dans la région du Tonkpi, El Hadj Abdallah Albert Mabri Toikeusse a donc maille à partir avec le Secrétaire général adjoint de l'ex-UDPCI, Dr Albert Flindé, qui est totalement impliqué dans l'implantation du RHDP dans la région montagneuse.

L'ancien Maire de la ville Man a, pour ce faire, créé le mouvement "Tonkpi Rhdp 2020", dont le lancement officiel a été fait dans ladite commune, début mai. Le conseiller du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a d'ailleurs reçu des moyens conséquents pour sonner la mobilisation des Houphouëtistes à l'ouest de la Côte d'Ivoire.

C'est donc dire qu'il pourrait reléguer le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique au second plan. La lutte de positionnement entre pro-Mabri et pro-Flindé a d'ailleurs commencé à Man et ses environs. Et il ne serait pas surprenant de voir Albert Mabri Toikeusse être éjecté du "tabouret" au profit d'Albert Flindé. D'autant plus que c'est la tendance ces derniers temps en Côte d'Ivoire.