Côte d'Ivoire : Enfin les raisons de la colère de Konan Bédié contre Kablan Duncan

Le RHDP unifié désunit Konan Bédié et Kablan Duncan
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 07 janvier 2019 à 13:36 | mis à jour le 07 janvier 2019 à 13:37

Henri Konan Bédié et Daniel Kablan Duncan ne sont pas en odeur de sainteté, ces dernier temps. La pomme de discorde entre l'ex- Président ivoirien et son ancien Premier ministre se situe au niveau de l'adhésion au RHP unifié

Le RHDP unifié désunit Konan Bédié et Kablan Duncan

Suite à la rencontre avec Alassane Ouattara, le 8 août dernier, Henri Konan Bédié avait décidé de retirer le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de tout processus de mise en place du RHDP unifié. Cependant, Daniel Kablan Duncan n'a nullement emboité le pas au président de son parti. Le désormais ancien vice-président du PDCI avait tout d’abord maintenu une position quelque peu ambigüe, avant de se dévoiler totalement en indiquant clairement qu'il est « RHDP de la tête aux pieds » depuis le début.

Le Vice-Président ivoirien a par ailleurs franchi un autre cap en créant PDCI-Renaissance, un mouvement au sein du vieux parti, qui marque son entière adhésion au RHDP unifié. Justifiant sa position, le Député de Grand-Bassam a déclaré : « S’il est légitime pour le Pdci-Rda de vouloir s’associer à d’autres partis ou groupements politiques, pour mieux affronter les défis du développement du pays, nous ne croyons pas à l’existence de plateformes politiques sans au préalable l’alliance politique naturelle des enfants d’Houphouët-Boigny Sinon, nous prendrons le risque de jouer dangereusement avec le destin du pays. »

Puis, il ajoute : « La place du PDCI-RDA doit et devra toujours être avec les héritiers d’Houphouët-Boigny. N’est-ce pas ? C’est d’ailleurs pour cette exacte raison, que les signataires ont décidé et m’ont chargé de vous l’annoncer aujourd’hui, que notre mouvement va prendre le nom de Pdci-Renaissance. »

Mais Henri Konan Bédié refuse d'avaler cette pilule qui constitue pour lui un crime de lèse-majesté. Le président du PDCI a donc décidé de faire payer cash à tous ceux qui se mettent en marge de la discipline du parti. Il a pour ce faire écarté des instances dirigeantes du PDCI-RDA Daniel Kablan Duncan, ainsi que d'autres cadres du parti qui ont viré au RHDP unifié, notamment Ahoua N’Doli Théophile, Inspecteur général d’État ; Achi Patrick, ministre-Secrétaire général de la présidence de la République, et les ministres Aka Aouélé, Amichia François et Jean-Claude Kouassi.

D'autres personnalités issues du PDCI sont en sursis, car le Président Bédié a affiché son intransigeance quant à ce qu'il qualifie « profanation du parti ».



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
03
Biz Sur7: actualité people et showbiz de Côte d’Ivoire
Didier Drogba "dragué" en direct par un membre de Kiff no beat