Côte d'Ivoire : Le RHDP unifié, un parti-Etat, selon Alain Lobognon

Alain Lobognon se dresse contre le RHDP unifié
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 25 juin 2019 à 18:00 | mis à jour le 25 juin 2019 à 18:01

Alors qu'il a contribué à l'accession d'Alassane Ouattara au pouvoir, Alain Lobognon en est devenu un farouche opposant. Le Député de Fresco dénonce la création du RHDP Unifié qu'il assimile à un parti-Etat.

Alain Lobognon se dresse contre le RHDP unifié

Dans cette recomposition de la classe politique en Côte d'Ivoire, les alliés d'hier sont quasiment en train de devenir de farouches adversaires. C'est le cas du président Alassane Ouattara et son ancien Premier ministre Guillaume Soro. Aussi, leurs camps ne cessent de se lancer des pics par presse interposée ou à travers les réseaux sociaux. Aussi, l'Honorable Alain Lobognon, fidèle parmi les fidèles de l'ancien Président de l'Assemblée nationale, a-t-il tancé vertement le régime d'Alassane Ouattara.

En effet, militant du Rassemblement des républicains (RDR), l'ancien ministre des Sports se dit totalement désabusé dans ses attentes vis-à-vis de son ancien parti. Et pourtant, il avait mené la bataille pour l'accession de ce parti à la Magistrature suprême.

Mais la coalition politique RHDP qu'il a soutenu s'est mué en un parti unifié dénommé Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié). Ce nouveau parti étant présidé par Alassane Ouattara, Président de la République.

Dans un tweet posté, ce mardi, l'ancien membre des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) a exprimé son indignation de voir son parti se muer en parti-Etat. « Si l’on m’avait dit en 1994 que notre pays vivrait, au 21ème, sous la domination d’un parti-Etat, j’aurais donné mon pouce à couper. La #Ci225 en 2019 subit un parti-Etat », s'est-il offusqué, avant d'ajouter : « C’était donc ça l’attachement à l’houphouëtisme! Je militerai toujours pour l’Etat de droit. »

Notons que le Député Alain Lobognon a déjà été écroué à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) pour un tweet. Mais l'homme ne saurait s'en laisser intimider.

A 16 mois de l'élection présidentielle, les positions sont de plus en plus tranchées, et Guillaume Soro et ses compagnons sont déterminés à éjecter le RHDP du fauteuil présidentiel.



Articles les plus lus