RDC: Félix Tshisekedi s'offre un gouvernement de 66 ministres

La liste du premier gouvernement du nouveau président congolais est tombée sept mois après son investiture.

Félix Tshisekedi tient son premier gouvernement après six mois.
Par Ange Atangana
Publié le 27 août 2019 à 16:16 | mis à jour le 27 août 2019 à 16:16

Sept mois après son investiture, le président congolais Félix Tshisekedi tient son premier gouvernement. Il est composé de 66 membres dont plus de la moitié occupe pour la première fois ces hautes fonctions.

La première équipe gouvernementale de Félix Tshisekedi est connue.

Après de longs mois la RDC tient son nouveau gouvernement. Celui-ci a été dévoilé lundi, soit sept mois après l'investiture du président Félix Tshisekedi.

Comme convenu avec son prédecesseur, Joseph Kabila, l'équipe gouvernementale de Félix Tshisekedi est composée de 42 personnalités issues du camp de l'ancien président congolais. Son camp, le Cap pour le changement (Cach), compte 23 représentants. A noter que le premier ministre, Sylvestre Ilunga Illunkamba, proche de Joseph Kabila, avait été nommé le 20 mai.

Le nouveau gouvernement congolais se compose donc 66 ministres. Ce qui suscite de vives réactions, surtout au niveau de l'expérience de cette équipe dont 76,9% occupent des fonctions gouvernementales pour la première fois. Il est composé de 17% de femmes, loin des 30% imposés par la loi congolaise. La propension de ses membres issus des rangs de Joseph Kabila laisse croire que l'ancien locataire du Palais de la Nation est loin de s'être retiré des affaires.


Le nombre de ministres de Félix Tshisekedi interroge au moment où le pays traverse l'épidémie d'Ebola la plus meurtrière dans toute son histoire. De même, les questions de sécurité sont loin d'être réglées à l'Est où les groupes armés ont fait leur lit. Selon l'Observatoire de la dépense publique, les frais de fonctionnement de ce gouvernement va atteindre les 700 millions de dollars (413,3 milliards de francs CFA), ce qui représente près du quart du budget de la RDC.






Articles les plus lus