Coopération : Plus de 20 milliards générés entre la Russie et l'Afrique

La Russie veut se positionner comme un partenaire économique pour le continent.

La Russie veut renforcer sa présence en Afrique.
Par Ange Atangana
Publié le 31 août 2019 à 21:40 | mis à jour le 31 août 2019 à 21:40

Selon les données publiées par l'agence russe TASS, le volume des échanges commerciaux entre la Russie et l'Afrique a augmenté en 2018. Le pays est encore loin des principaux partenaires du continent.

Les échanges commerciaux entre la Russie et l'Afrique en hausse de plus 17% en 2018.

Partenaire stratégique du continent, la Russie poursuit sa percée en Afrique. C'est dans ce sens que le volume des échanges commerciaux entre l'ancien empire soviétique et l'Afrique augmenté en 2018.

A en croire l'agence russe TASS, les échanges commerciaux entre les deux parties ont dépassé la barre des 20 millions de dollars en 2018, soit près de 12 000 milliards de francs CFA. Selon l'agence, cela représente une hausse de 17,2% par rapport à 2017.

Les exportations du pays de Vladimir Poutine vers l'Afrique ont atteint 17,5 milliards de dollars (plus de 10 400 milliards de francs). Les pays africains ont surtout importé des équipements, véhicules de transport, produits alimentaires, matières premières agricoles, produits minéraux, métaux et dérivés de Russie.

L'ex-URSS a de son côté importé des produits alimentaires, des matières premières agricoles, des textiles et des produits minéraux. Les importations russes venant de l'Afrique se sont élevées à 2,9 milliards de dollars, soit 1 730 milliards de francs.


Malgré son attrait pour le marché africain, la Russie est encore loin de dépasser l'Inde, le Japon ou encore la Chine. L'Empire du Milieu est depuis des années maintenant le premier partenaire commercial du continent. En 2017, les échanges commerciaux entre les deux parties ont pesé 170 milliards de dollars, soit huit fois plus que ceux avec Moscou.