Ministère de l'Agriculture : Kobenan Adjoumani prend officiellement fonction

Kobenan Adjoumani, nouveau ministre ivoirien de l'Agriculture
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 septembre 2019 à 18:14 | mis à jour le 09 septembre 2019 à 18:14

Récemment nommé ministre de l'Agriculture et du developpement Rural en remplacement de Mamadou Sangafowa, Kobenan Adjoumani a officiellement pris fonction ce lundi 9 septembre 2019.

Discours du ministre Kobenan Adjoumani lors de la cérémonie de passation des charges

je voudrais à l’entame de mon propos, vous prier de traduire mes remerciements les plus sincères au Président de la République SEM Alassane Ouattara et au Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, pour la confiance qu’ils ont bien voulu me renouveler une fois de plus, en me confiant ces nouvelles responsabilités à la tête d’un département aussi stratégique que vital, pour notre pays et pour son économie : le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

Aussi, au moment de prendre fonction, c’est un devoir pour moi de leur redire solennellement toute ma gratitude et les assurer que je ne ménagerai aucun effort, pour inscrire mon action dans la grande vision du Président de la République, pour le développement de l’agriculture Ivoirienne et pour l’épanouissement des acteurs du monde agricole, afin de relever les immenses défis qui nous attendent et tels qu’ils ont été exprimés par Monsieur le Ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly.

A présent, qu’il me soit permis de me tourner vers mon collègue et frère, le Ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, pour lui réitérer toutes nos félicitations et tous nos remerciements pour le travail abattu à la tête de cet important ministère, depuis plusieurs années.

Monsieur le Ministre, avec vos collaborateurs, vous avez, dans le cadre des orientations données par le Président de la République et par le Premier Ministre, mené d’importantes réformes pour réorganiser le secteur. Vous avez piloté de grands projets, afin de rendre notre agriculture encore plus moderne et plus performante.

L’économie de notre pays, depuis son indépendance, nous le savons tous, repose sur l’agriculture. Et si l’économie nationale se porte bien, c’est parce que l’agriculture aussi se porte bien. L’administration étant une continuité, nous allons poursuive ce travail, en espérant bénéficier du soutien et de la précieuse collaboration de tous les acteurs, car notre agriculture doit absolument continuer d’occuper la place de choix qui est la sienne.

Monsieur le Ministre, c’est vrai que vous partez, mais vous partez sans partir et nous savons que nous pouvons aussi compter sur vous, chaque fois que le besoin se fera sentir dans l’intérêt bien compris de la bonne marche du pays.

Madame la Représentante de Madame la Secrétaire Générale du Gouvernement,

Mesdames et Messieurs,

J’ai l’habitude de dire que je ne suis pas docteur vétérinaire. Mais en arrivant au Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, j’ai appris, grâce à la sincère collaboration de tous les agents de mon ministère qui m’ont fait bénéficier de leurs sages conseils, de leur sens du devoir, de leur esprit professionnel, dans l’accomplissent de leurs différentes responsabilités. Ils m’ont formé et j’ai été forgé au point où je me suis totalement intégré dans cette discipline.

En venant au Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, il est vrai que j’ai une feuille de route claire, des orientations claires et des objectifs clairement définis par SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly. Mais je voudrais aussi compter sur la disponibilité de tout un chacun, de tous les agents de la grande famille du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural. Car, c’est ensemble dans un esprit d’équipe et de collaboration franche que nous allons travailler, afin de toujours maintenir haut le niveau de l’agriculture dans la création de la richesse du pays.

Je ne suis certes pas ingénieur agronome, mais j’ai la chance de connaître le milieu agricole parce que, comme beaucoup d’entre nous d’ailleurs, je suis fils de planteur et j’aime particulièrement le contact avec le milieu rural et agricole.


Mesdames et Messieurs,

Notre devoir est de réussir, nous avons un objectif bien précis. Nous devons nous mettre au service de tous les paysans de Côte d’Ivoire, afin de leur permettre de connaître un lendemain meilleur. Nous allons y travailler pour y arriver, j’en suis persuadé, parce que nous en avons la volonté et parce que le soutien du Président de la République et du Premier Ministre nous sont acquis.

C’est sur cette note d’espoir que je voudrais clore mon propos en réitérant, une fois de plus, mes remerciements au Ministre Mamadou Sangafowa, pour le travail abattu, ainsi qu’à la grande famille du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

Je vous remercie !

Kobena



Facebook
Twitter
email
Whatsapp