A 10 mois de la Présidentielle, Konan Bédié reçoit un précieux soutien

Les chefs Andôh font peser la balance du côté d' Henri Konan Bédié

Visite des chefs Andôh chez Henri Konan Bédié
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 06 janvier 2020 à 10:13 | mis à jour le 06 janvier 2020 à 10:46

Henri Konan Bédié a lancé la reconquête du pouvoir d'État par le PDCI en cette année 2020. Le Sphinx de Daoukro a pour ce faire battu le rappel de ses troupes en recevant des têtes couronnées de la région de l'Iffou, ce dimanche.

Les chefs Andôh font peser la balance du côté d' Henri Konan Bédié

Le divorce entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié est totalement consommé. Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) reproche en effet à son homologue du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié) de ne pas lui renvoyer l'ascenseur après le soutien à l'élection (2010) et à la réélection (2015) du président Ouattara.

Aussi, l'élection présidentielle de 2020 s'annonce-t-elle comme une rude bataille entre les alliés d'hier. Le vieux parti, amputé de plusieurs de ses cadres et autres ministres, qui ont rejoint le camp présidentiel, n'entend rien lâcher. En pareille occurrence, tout soutien de groupe constitué apparaît comme une véritable manne dans cette course aux électeurs. Surtout s'il s'agit de chefs traditionnels.

Le leader du parti septuagénaire peut en effet se réjouir d'avoir reçu en audience, ce dimanche 5 janvier 2020, à sa résidence de Daoukro, la chefferie Andôh au grand complet (80 villages). Une forte délégation conduite par l'honorable Adi Kouamé Isac, député de Prikro. À cette visite, qui est loin d'être anodine, les visiteurs ont clairement exprimé leur voeu (de Nouvel An) de voir le Président Henri Konan Bédié accéder à la Magistrature suprême au soir du 31 octobre 2020 afin d'oeuvrer pour la paix et la réconciliation nationale.


Notons qu'Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié se disputent la chefferie traditionnelle du grand centre en prélude au prochain scrutin présidentiel. Cette visite des chefs Andôh chez HKB vient donc relancer le PDCI-RDA dans sa course au fauteuil présidentiel. Il ne faut cependant pas occulter la percée du RHDP unifié dans le V Baoulé, avec le travail très remarqué du Président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, et du ministre Amédé Kouakou.




Articles les plus lus