Un proche de Mabri à Tidjane Thiam: « Ne vous laissez pas tromper»

Tidjane Thiam
Par David Yala
Publié le 11 février 2020 à 12:56 | mis à jour le 11 février 2020 à 12:56

Démissionnaire du Credit Suisse, le franco-ivoirien Tidjane Thiam est encouragé par de nombreux admirateurs pour être candidat à la présidentielle d’octobre 2020.

Une candidature de Tidjane Thiam à la présidentielle de 2020 ne serait pas la bienvenue

Le vendredi 07 février 2020, le monde entier apprenait avec surprise la démission de Tidjane Thiam de la tête du Credit Suisse. Il devrait être remplacé à la présidence du groupe par Thomas Gottstein le 14 février, après la présentation des résultats annuels de la banque. A peine a-t-il démissionné, que des voix s’élèvent pour réclamer la candidature du franco-ivoirien âgé de 57 ans, à l’élection présidentielle d’octobre prochain en Côte d’Ivoire.

Même si Tidjane Thiam, lui, se dit ‘’touché et honoré par toutes les marques d’affection et de soutien exprimées à son égard récemment par nombre de ses compatriotes ivoiriens, ainsi que plus généralement par de nombreux Africains’’, il a tenu néanmoins à réaffirmer dans une vidéo sa ‘’détermination à ne pas avoir d’activité politique’’.

«Il existe de nombreuses façons de contribuer à faire progresser la Côte d'Ivoire et l'Afrique. L'avenir sera construit non seulement par les hommes politiques, mais également par les agriculteurs, les enseignants, les médecins, les infirmiers, les mécaniciens ou encore les chefs d'entreprise – autrement dit par tous les secteurs de la société », telle est la conviction de l’homme.

Qu’à cela ne tienne! Laurrain Ledou, un proche du Président de l’UDPCI, le ministre Albert Mabri Toikeusse, membre du RHDP parti unifié, a tenu, pour sa part, à apporter à l’ancien ministre du Plan et du Développement du Président Henri Konan Bédié (1998 - 1999), quelques petits conseils politiques d’usage. « Par quelle alchimie des individus qui eux-mêmes n'ont aucune représentativité nationale pourraient-ils vous hisser au sommet de l'État dans 8 petits mois sans un seul contact préalable avec le peuple ivoirien, je dirais même le "bas peuple" ? », a-t-il d’entrée interrogé.

Avant de rappeler le parcours politique de l’actuel président de la République, Alassane Ouattara. « Alassane Ouattara, brillant économiste, banquier et financier reconnu comme tel, ancien Premier Ministre, et numéro 2 mondial du FMI a été Président de la Côte d'Ivoire après avoir quitté son prestigieux poste de DGA du FMI pour venir dans l'arène politique et y livrer plus de 10 ans de combats politiques, et être au contact du peuple. Il est président aujourd'hui parce qu'il a consacré du temps à la politique et au peuple », soutient Laurrain Ledou.


Le proche de Mabri Toikeusse insiste pour dire que toute tentative électorale de Tidjane Thiam pourrait inéluctablement conduire à une échec surtout que, dit-il, on ne gagne jamais l’affection du peuple par procuration. « Ne vous laissez pas tromper par les laudateurs qui se mettent à votre disposition, les mêmes ont déjà gâché la carrière de plusieurs autres respectables cadres ivoiriens et africains. Souvenez-vous, dis-je, que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets », a-t-il vivement conseillé.