Soumahoro Ibrahim (pro-Soro), l'agresseur d'Adjoumani, passé à tabac

Agression de Soumahoro Ibrahim, les Soroïstes accusent le RHDP

Soumahoro Ibrahim, le jeune Soroïste agressé
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 février 2020 à 19:10 | mis à jour le 26 février 2020 à 19:49

Soumahoro Ibrahim, le jeune pro-Soro qui avait interpellé le ministre Adjoumani le samedi dernier à Paris, a été violemment agressé. L'information a été portée au grand jour par Moussa Touré, conseiller en communication du président de GPS.

Agression de Soumahoro Ibrahim, les Soroïstes accusent le RHDP

Samedi 22 février 2020, alors que Kobenan Kouassi Adjoumani était au Salon de l'Agriculture dans la capitale française, il a fait la rencontre d'un jeune activiste qui l'a vivement interpellé sur la situation des députés proches de Guillaume Soro, notamment Alain Lobognon, Soro Kanigui et leurs autres collègues, incarcérés en Côte d’Ivoire.

« M. le ministre Adjoumani, vous êtes fier d’être ici pendant que vous emprisonnez nos députés en Côte d’Ivoire ? Vous êtes fier d’être dans un pays démocrate ? », avait lancé Soumahoro Ibrahim.

Mais interloqué par cette plaisanterie de mauvais goût, le ministre de l'Agriculture et du développement rural n'a eu d'autre réaction que d'intimer l'ordre à sa garde rapprochée « d'arracher le téléphone » de son adversaire, qu'il utilisait pour filmer la scène.

El Hadj Mamadou Traoré, un proche collaborateur de Guillaume Soro, avait alors salué cette action de son jeune frère contre le porte-parole du RHDP, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, au pouvoir.

« Bravo à toi mon petit Ibra... Tu es un vrai Soroïste », avait-il lancé sur les réseaux sociaux.

Nous apprenons cependant à l'instant que « le héros d'un jour » a été violemment agressé, ce mercredi 26 février 2020.

Dans un tweet, Moussa Touré a déclaré : « Le jeune activiste Soumahoro Ibra, qui avait interpellé le ministre ivoirien de l'agriculture Adjoumani au Salon de l'agriculture à Paris, a été agressé ce matin et laissé pour mort. »


Poursuivant, le conseiller en Communication de Soro Kigbafori Guillaume indique que « ses agresseurs sont identifiés et feront l'objet de poursuites pénales ». Puis, il ajoute : « RHDP = Violence. »

Sur les photographies publiées sur la toile, le jeune en question était couché raid sur le dos, et portant une minerve au cou.

Notons que le Député Alain Lobognon et ses autres compagnons de Générations et peuples solidaires (GPS) arrêtés, ont comparu, mardi 25 février 2020 au Cabinet du Doyen des Juges d'Instruction.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama, la veuve de Dj Arafat, en pleurs: Les raisons