Coronavirus : Vive tension au pont à péage après l'isolement d'Abidjan

Le laissez-passer, le sésame pour entrer ou sortir d'Abidjan

Le pont à péage d'Abidjan
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 mars 2020 à 15:25 | mis à jour le 30 mars 2020 à 15:49

La mesure de l'isolement du grand Abidjan pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus est effectivement entrée en vigueur, le dimanche 29 mars 2020 à minuit. Des véhicules voulant sortir ou entrer dans la capitale économique sans autorisation ont tous été refoulés au péage.

Le laissez-passer, le sésame pour entrer ou sortir d'Abidjan

La Côte d'Ivoire compte à ce jour 165 cas de personnes infectées du coronavirus. Quatre personnes ont recouvré la santé, mais une dame diabétique est décédée après avoir contracté le Covid-19.

Aussi, pour éviter que la maladie se propage, les autorités ivoiriennes ont-elles décidé de l'interdiction d'entrer et de sortir d'Abidjan. Cette mesure est en effet entrée dans sa phase d'application, ce dimanche, à minuit après un léger report.

Le ministère ivoirien de la Sécurité et de la Protection sociale a en effet indiqué dans son arrêté, les catégories de personnes exemptées par cette mesure. Cet arrêté, en son article 3, stipule :

« Tout autre déplacement non énuméré à l’article 2 fait l’objet d’une autorisation délivrée par :

- Le Cabinet du ministre de la Sécurité et de la Protection civile pour Abidjan

- Les Préfets des départements pour l'intérieur du pays. »

En dépit de l'entrée en vigueur de cette mesure, certains véhicules n'étant pas exemptés et n'ayant pas d'autorisation se sont pointés au pont à péage pour sortir d'Abidjan pour les uns, ou y entrer pour les autres.


Ainsi, le district police de Yopougon fait état d' « une longue file de véhicules de ramassage de sable et gravier qui sortent d’Abidjan. Seuls ceux ayant un laissez-passer sont autorisés à sortir. Dans l’autre sens, des véhicules entrant à Abidjan, seuls les véhicules de denrées alimentaires sont autorisés pour l'heure. »

Cependant, « plusieurs véhicules sans autorisation voulant entrer à Abidjan ont été refoulés » par les agents commis au respect de cette mesure.

Notons que les Préfets, Présidents de Conseils régionaux et Maires sont également mis à contribution pour veiller à l'application de « tout déplacement de personnes entre le grand Abidjan et l'intérieur du pays ».




Articles les plus lus