Election à la FIF: Didier Drogba prêt à jeter l'éponge, la raison

Didier Drogba pourrait dire adieu à son ambition d'être élu président de la FIF cette année.
Par Abraham KOUASSI
Publié le 27 juillet 2020 à 16:07 | mis à jour le 27 juillet 2020 à 16:07

Candidat déclaré à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Didier Drogba pourrait ne pas aller au bout de son ambition. C’est du moins ce que croit savoir le journal L’Equipe.

Didier Drogba, proche de l’abandon?

C’est une information qui ne devrait pas faire plaisir aux partisans de Didier Drogba. Dans son édition du jour, le journal français L’Equipe généralement bien informé sur l’actualité de la star ivoirienne, annonce que Didier Drogba pourrait se retirer de la course à la présidence de la FIF. Le quotidien sportif a mis en avant l’environnement autour de cette élection pour justifier cette décision que pourrait prendre celui que ses fans surnomment DD11.

« Didier Drogba, l'ancien joueur de l'OM et de Chelsea, a peu de chances de se présenter à la présidence de la Fédération ivoirienne au bout d'un combat dans lequel les coups tordus se sont multipliés », écrit L’Equipe. Pour le journal français, cette élection est une véritable bataille dans laquelle « les relations se nouent et se dénouent dans un sourire, où les amis d'hier deviennent les ennemis de demain, un marigot dans lequel les hommes politiques jouent leur partition en sous-main ».

Didier Drogba en difficulté avec les clubs de Ligue 1

Si le parrainage refusé par l’AFI à Didier Drogba a suscité beaucoup de réactions, ce n’est pas le seul problème que l’ancien buteur des Eléphants connait dans cette élection. Selon le quotidien Le Sport, l’ancien attaquant de Chelsea peine à obtenir le parrainage des clubs de Ligue 1. Le confrère fait savoir qu’à ce jour, 13 clubs de l’élite ivoirienne se sont prononcés soit en faveur du candidat Sory Diabaté, soit en faveur d’Idriss Diallo.


Didier Drogba pourrait être mis hors-course de ce côté car, pour voir sa candidature validée, il doit obtenir le parrainage d’au moins trois clubs de Ligue 1, deux de Ligue 2 et deux de D3. A quelques jours de la clôture des candidatures, on semble donc s’acheminer vers une non-participation de la star du football ivoirien à ce scrutin. Cependant dans toutes les élections et surtout en sport, les rebondissements restent possibles.




Articles les plus lus