FIF: Révélations sur ce qui s'est passé entre Domoraud et Drogba

Njitap a fait le forcing pour Didier Drogba
Par Abraham KOUASSI
Publié le 24 juillet 2020 à 18:33 | mis à jour le 24 juillet 2020 à 18:33

L’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) a choisi de parrainer Idriss Diallo et non Didier Drogba. Si c’est le 13 juillet dernier que l’information a été officialisée, elle est le résultat de longues semaines de tractations.

Njitap a fait le forcing pour Didier Drogba

Au lendemain de la décision de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (FIFpro) de sanctionner l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) pour son refus de soutenir Didier Drogba dans sa course à la présidence de la FIF, la FIFpro section Afrique s’est exprimée. Au travers d’un communiqué fleuve, Gérémi Njitap Fotso, ancien international camerounais et président de ladite structure, a livré des détails sur cette affaire. L’ancien coéquipier de Didier Drogba à Chelsea a ainsi fait savoir que plusieurs initiatives ont été menées pour faire changer de position à Cyrille Domoraud.

«Cyrille Domoraud, Arouna Dindané et Kolo Touré reprochent à Didier Drogba que l’AFI n’ait pas été informée en premier de son intention de se présenter à la présidence. Didier Drogba reconnait une maladresse mais souligne qu’il voulait d’abord convaincre les autres du bien-fondé de sa candidature d’autant plus qu’il pensait que le soutien de l’AFI lui était acquis », a expliqué Gérémi Njitap, faisant le point d’une visioconférence tenue entre les différentes parties.

Dans sa note, l’ancien arrière latéral fait savoir qu’après la décision de l’AFI, il a convoqué une réunion « de la dernière chance » au cours de laquelle des menaces de sanction de l’AFI ont été brandies. Mais, rien n’y fit. L’AFI a maintenu sa décision de ne pas soutenir Didier Drogba.

L’ex-coéquipier de Didier Drogba regrette

Dans son communiqué, Gérémi Njitap a déploré le fait que les différentes parties en soient arrivées à ce niveau. Pour l’ancien coéquipier de Didier Drogba, « il n’est jamais bon au sein d’une famille que des sanctions aussi graves soient prononcées ». « L’AFI est aujourd’hui officiellement suspendue et je suis le premier à le regretter. Mais, au-delà des questions statutaires, nous ne pouvions aller contre nos convictions », a ajouté l’ancien Lion indomptable.


Cette décision, faut-t-il le préciser, ne devrait pas avoir d’incidence sur l’élection à la FIF. Il n’est donc pas envisagé pour l’heure que le parrainage de l’AFI passe d’Idriss Diallo à Didier Drogba.




Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Apparition troublante d'un sosie de DJ Arafat à Cocody
02