Débats autour de la candidature de Drogba: Idriss Diallo prend position

Idriss Diallo appelle à une campagne apaisée
Par Abraham KOUASSI
Publié le 13 août 2020 à 19:39 | mis à jour le 13 août 2020 à 19:39

Le processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (FIF) est dans l’impasse après la suspension de la Commission électorale. Idriss Diallo, candidat déclaré à la présidence de l’instance, s’est prononcé sur cette situation due aux débats autour de la candidature de Didier Drogba.

Idriss Diallo « prend acte » de la décision de la FIF

Dans un communiqué en date du mardi 11 août 2020, Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), a mis fin à la mission de la Commission électorale et annoncé la suspension du processus. Selon le président de la FIF, cette décision a été prise en raison de manquements « graves et répétés » observés ces derniers.

Le nœud du problème étant le sort à donner à la candidature de Didier Drogba. Cette situation n’a pas laissé insensible Idriss Diallo. Ancien vice-président de la FIF et candidat à la présidence de la faitière en charge du développement du football en Côte d’Ivoire, le leader de la team « YID » s’est prononcé au travers d’un communiqué publié le 12 août 2020.

Dans sa note, Idriss Diallo dit « prendre acte » de cette décision. « Le fair-play doit demeurer notre ligne directrice », peut-on lire dans le communiqué.

Idriss Diallo lance un appel

Soutenu notamment par l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) et le noyau dur des clubs du GX, Idriss Diallo a par ailleurs appelé au calme non sans insister sur le respect des textes de l’instance.


« Nous continuons d’inviter à la tenue d’une campagne électorale apaisée dans le strict respect des règles qui régissent la Fédération ivoirienne de football, ainsi que les règles de la Confédération africaine de football, la CAF et celles de la Fédération internationale de football, la FIFA », précise le communiqué.

Pour rappel, Sidy Diallo a annoncé la tenue d’une Assemblée générale extraordinaire le 29 août prochain afin de mettre en place une nouvelle Commission électorale. De son côté, l’actuelle Commission présidée par l’ancien ministre René Diby assure être toujours en place.




Articles les plus lus