FIF - Drogba: Échanges houleux entre Samuel Eto'o et Pierre Menès

Samuel Eto'o s'est prononcé sur la candidature de Didier Drogba
Par Abraham KOUASSI
Publié le 13 août 2020 à 20:22 | mis à jour le 13 août 2020 à 20:22

Les difficultés de Didier Drogba dans sa quête de la présidence de la Fédération ivoirienne de football passionnent le monde du ballon rond en Côte d’Ivoire mais aussi en dehors. La preuve, un échange sur Twitter entre Samuel Eto’o et Pierre Menès.

Eto’o et Menès parlent de Drogba

Candidat déclaré à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Didier Drogba ne sait toujours pas s’il sera au nombre des candidats officiels. La star du football ivoirien est au cœur de dissensions au sein de la Commission électorale de la FIF. Cette situation a abouti à la suspension du processus par le président de la FIF, Sidy Diallo.

En difficulté dès le début du processus avec notamment beaucoup de mal à réunir les parrainages nécessaires à la constitution de son dossier, Didier Drogba est victime selon le journaliste français Pierre Menès, de « magouilles politiques ».

« Total soutien à Didier Drogba victime des honteuses magouilles politiques dans son pays où il est candidat à la présidence de la Fédé. Il vit la même chose que Samuel Eto’o au Cameroun. Leur aura fout la trouille aux politicards », a posté le journaliste-polémiste.

En réponse à ce tweet, Samuel Eto’o a préféré écarté l’argument des magouilles politiques le concernant. « Pierre, a répondu le Lion indomptable, mes combats vont au-delà de la volonté de gérer une fédé. Ce ne sont pas des politiques qui s’opposent à la volonté d’aider. Des footballeurs veulent détruire tout ce que nous avons construit sur les terrains ».

Pas de réaction officielle du camp Drogba

Pour Samuel Eto’o, parfois, ce sont contre des footballeurs qu’il faut se battre, « loin des politiques ». Ce débat autour de Didier Drogba intervient alors que ni la star ivoirienne, ni son staff n’ont officiellement réagi à la dernière décision de Sidy Diallo.


Mercredi, Mamadou Soumahoro, vice-président de la Commission électorale de la FIF, a annoncé au cours d’une conférence de presse que l’équipe présidée par René Diby avait, au terme de ses travaux, « validé les trois candidatures » à savoir celles de Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo.

Cette position est rejetée par Sam Etiassé, Secrétaire général de ladite commission, qui assure que la candidature de Didier Drogba avait été dans un premier temps rejetée avant que René Diby ne demande qu’au nom de la « cohésion sociale », elle soit acceptée. Une AG extraordinaire de la FIF est prévue le 29 août prochain.




Articles les plus lus