Marche de l'opposition : Le ministre Vagondo fait le point et menace

Diomandé Vagondo, ministre de la Sécurité et de la Protection civile
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 14 août 2020 à 10:30 | mis à jour le 14 août 2020 à 10:33

L'opposition ivoirienne et la société civile ont manifesté, ce jeudi 13 août, contre la candidature à un 3e mandat d'Alassane Ouattara. Mais ces manifestations ont été émaillées de violences, avec à la clé une repression policière et de nombreuses arrestations. Diomandé Vagondo, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, dans un communiqué dont Afrique-sur7 a reçu copie, est monté au créneau pour faire le point de ces marches, qui ont eu lieu à travers la Côte d'Ivoire, tout en tenant pour responsables les organisateurs de ces manifestations, qui n'ont pourtant pas été autorisé par les autorités compétentes.

Diomandé Vagondo : "Les instigateurs de ces troubles et leurs auteurs répondront de leurs actes devant la justice"





Articles les plus lus