Invité à démissionner de la FIF: La réponse de Sory Diabaté

Sory Diabaté a répondu à Soumahoro Mamadou depuis Séguéla
Par Abraham KOUASSI
Publié le 14 août 2020 à 14:14 | mis à jour le 14 août 2020 à 14:17

Candidat déclaré à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sory Diabaté est actuellement en tournée à travers la Côte d’Ivoire. Depuis Séguéla, il a répondu à Mamadou Soumahoro, membre de la Commission électorale de la FIF qui a demandé sa démission.

Sory Diabaté répond à Mamadou Soumahoro

Vice-président de la Fédération ivoirienne de football, Sory Diabaté est également président de la Ligue professionnelle de football. Candidat déclaré à la présidence de la FIF, il est actuellement en tournée à l’intérieur du pays.

Depuis Séguéla où il séjourne, Sory Diabaté a répondu à Mamadou Soumahoro, membre de la Commission qui a affirmé mercredi que sa candidature à la présidence de la FIF aurait pu être rejetée du fait de sa présence au poste de vice-président.

« Est-ce que vous connaissez les statuts de la Fédération ? Est-ce que vous connaissez le code électoral ? Y-a-t-il un article qui m’oblige à démissionner ? Quand on ne connait pas, on se tait parce qu’on se ridiculise », a déclaré le vice-président de la FIF avant d’ajouter : « Aucun article du code électoral fait obligation à un candidat de démissionner de ses fonctions ».

Sory Diabaté présente sa vision

En « pré-campagne » selon ses propres termes, Sory Diabaté a présenté son programme aux acteurs du football de la ville de Séguéla. Présent dans les arcanes de la FIF depuis 2002, il estime que ces années passées à la maison de verre sont plus un atout qu’un handicap.


« L’expérience, c’est la connaissance acquise dans les responsabilités qui vont été confiées », a ajouté Sory Diabaté. Le candidat qui dit avoir été « co-pilote » pendant 18 ans, est convaincu d’avoir la capacité de tenir le manche à présent.

« Je veux être le capitaine, pas le patron », a souligné l’actuel vice-président de la Fédé. Accompagné des membres de son équipe, Sory Diabaté a reçu le soutien de Bakayoko Zoumana, président du Siguilolo, club de deuxième division basé à Séguéla.




Articles les plus lus