Titrologie du 28 septembre 2020: «Ouattara dans un virage dangereux»

Titrologie du 28 septembre 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 septembre 2020 à 08:31 | mis à jour le 28 septembre 2020 à 08:48

La fin de la visite d'Etat d'Alassane Ouattara dans la Marahoué et le rapport de fin de mission de l'ONU constituent les axes majeurs de la titrologie de ce lundi 28 septembre 2020. L'opposition ivoirienne s'active de son côté pour appliquer son mot d'ordre de désobéissance civile.

Titrologie : « Guikahué répond à Hamed Bakayoko »

Alassane Ouattara a bouclé sa visite d'État dans la Marahoué, ce samedi 26 septembre 2020. "Le Président Ouattara ressuscite La Marahoué", écrit le quotidien gouvernemental Fraternité matin pour ouvrir la titrologie de ce lundi. "Plusieurs infrastructures déposées dans la Marahoué", annonce L'Essor ivoirien. Mais les journaux ivoiriens se sont davantage intéressés au contenu du discours du président ivoirien. "Les 4 vérités de Ouattara", lance Le Patriote, journal proche du pouvoir. "Les vérités très très fortes du Président Ouattara", écrit L'Intelligent d'Abidjan. "Les décisions de la Cour africaine sont nulles et de nul effet", renchérit Le Jour Plus. "Les appels à la désobéissance civile n'iront nulle part", poursuit Soir Info. "Certains opposants vont me faciliter la tâche", ironise le président ivoirien à la une de Le Matin. Pour Le Rassemblement, "Le un coup KO est déjà bien visible". Le chef de l'État lance par ailleurs une pique contre ses adversaires dans Le Mandat : "Vous voulez le pouvoir pour dilapider les fonds du pays."

"L'opposition sort ses griffes", indique cependant Le Bélier intrépide, quand L'Inter reprend à son compte l'ultimatum de l'opposition au pouvoir : "Ouattara a 17 jours...". "Ouattara ne peut rien apporter à la Côte d'Ivoire", croit savoir L'Héritage. "CADHP, CPI, Ouattara perd toujours face à une justice indépendante", note le quotidien Aujourd'hui. "Soro maintient la pression sur Ouattara", croit savoir Générations nouvelles. "La tension monte à Abidjan", déclare Le Temps. "Ouattara dans un virage dangereux", revèle Dernière Heure. "Guikahué répond à Hamed Bakayoko" dans les colonne de Le Nouveau Réveil. Dans cette atmosphère totalement délétère, Koné Malachie prophétise à nouveau dans Le Nouveau Courrier : "Tout peut chambouler à tout moment."

En fin de mission, "L'ONU persiste et signe : Il faut une élection inclusive et crédible en Côte d'Ivoire", lance Notre Voie. "Gbagbo remporte une autre victoire sur Ouattara", indique Le Quotidien d'Abidjan. "L'ONU tire encore les oreilles du pouvoir", ajoute le tabloïd.





Articles les plus lus