Soro Guillaume veut créer une «déferlante» au meeting de l'opposition

Soro Guillaume, son appel à ses partisans
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 06 octobre 2020 à 18:10 | mis à jour le 06 octobre 2020 à 19:01

L'opposition ivoirienne a appelé à un giga meeting au Stade FHB, ce samedi 10 octobre. Soro Guillaume, retranché à Paris, a demandé à tous les mouvements et partis qui lui sont proches de prendre d'assaut les lieux afin d'assurer la mobilisation populaire de cette manifestation.

Depuis Paris, Soro Guillaume mobilise ses troupes pour un grand meeting à Abidjan

Réunis, le 20 septembre dernier, à la Maison du parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), les principaux partis politiques de l'opposition avaient appelé à des actions groupées contre le régime d'Abidjan pour maintenir la pression sur le pouvoir Ouattara. Henri Konan Bédié, chef de file de cette opposition, avait alors lancé ce mot d'ordre : « La désobéissance civile s'impose face à la forfaiture de Alassane Ouattara. » Mais près d'un mois après, la mise en oeuvre de cette action n'est nullement visible sur le terrain. Interrogés sur la question, certains leaders de l'opposition ne cessent d'affirmer qu'il s'agit d'une action concertée, dont le rouleau compresseur sera déployé au moment opportun.

Aussi, ce 10 octobre, le PDCI, le FPI, Lider, GPS, EDS, UDPCI, le Cojep, UPCI, URD, ainsi que les mouvements de la société civile qui leur sont proches, organisent-ils un grand meeting au Stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan - Plateau. Chaque formation politique s'active donc de son côté pour mobiliser ses militants, partisans et sympathisants afin de prendre une part active lors de cette manifestation.

Soro Guillaume, bien qu'il soit exilé en France, n'entend pas être en reste de cette manifestation de l'opposition. Le président de Génération et peuples solidaires (GPS), dans une série de messages sur les réseaux sociaux, ne cesse de battre le rappel de ses troupes. « Peuple de Côte d’Ivoire, c’est à toi que je lance cet appel. Le 10 octobre 2020, tous comme un seul homme au stade FHB pour dire NON à ADO. Je demande fortement au Mvci, au Raci, à l’Uds, l’Anc, à la CMAGKS et à tous les Mouvements qui me sont proches de mobiliser pour créer la déferlante », a tweeté l'ancien Président de l'Assemblée nationale, avant d'ajouter : « Un peuple déterminé écrit son histoire. J’en appelle à tous ! Mobilisez-vous. Ensemble, disons NON le 10 octobre 2020 à la Présidence à vie d'Alassane Ouattara. Personne ne doit se dérober à ce rendez-vous historique. »


À noter que persistantes rumeurs faisaient état de la fermeture du stade FHB pour travaux. Mais finalement, il n'en est rien.






Articles les plus lus