Réélection d'ADO: Comment l'équipe de Kandia fait bouger les lignes

Réélection d'ADO: Comment l'équipe de Kandia fait bouger les lignes
Par Mael Espoir
Publié le 28 octobre 2020 à 09:40 | mis à jour le 28 octobre 2020 à 09:40

Directrice nationale de campagne (DNC) du candidat Alassane Ouattara en charge notamment des femmes, la ministre Kandia Camara est aux avant-gardes de la campagne du président candidat du RHDP à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Voici pourquoi Kandia Camara est confiante de la victoire du RHDP dès le 1er tour de la présidentielle

Candidat à sa propre succession, le président Alassane Ouattara peut compter sur la Direction Nationale de campagne du RHDP dirigée par la Ministre Kandia Camara.

Entourée d'une équipe aussi bien dynamique que conquérante, composée entre autres du ministre Jean Claude Kouassi, Directeur central de campagne (DCC) Bouaké 2; de Robert Beugré Mambé, gouverneur du district autonome d’Abidjan; et du journaliste-consultant Bamba Alex Souleymane, Kandia Camara est à l'oeuvre pour la réélection du président Alassane Ouattara.

«Le Président Ouattara a déjà son électorat captif. Allez vers les femmes qui ne sont pas les structures de notre parti. Sillonnez tous les hameaux du pays pour leur présenter le bilan du Président Ouattara et son projet de société pour les cinq années à venir. Certaines femmes pensent que le vote est simplement politique. Sensibilisez les et apprenez leur à voter». Voici la consigne claire donnée par la DNC Kandia Camara à tous les membres de son équipe de campagne.

Consciente du rôle important des femmes dans une élection, la "Peré Nationale" veut offrir une victoire dès le premier tour au chef de l'État sortant. «Sur la liste électorale, il y a entre 49 et 50% de femmes, soit plus de 3 millions de femmes sur les 7,5 millions d’électeurs. Beaucoup de ces femmes ne s’intéressent pas à la politique. Il faut amener ces femmes à exercer leur droit de vote», recommande-t-elle.

Ce message, les ministres Jean-Claude Kouassi et Robert Beugré Mambé l'ont bien compris et sont en action, chacun dans sa zone de campagne, pour réaliser le "1 coup KO". Pour Jean-Claude Kouassi qui gère une zone aussi difficile qu'est Bouaké, le Ministre des Mines et de la Géologie est parvenu récemment à mobiliser près de 2000 chefs traditionnels en faveur de la candidature du président Alassane Ouattara.


Un exploit de taille qui fait de lui un des hommes clés de la campagne électorale du RHDP dans le grand centre. Coordonnateur régional du RHDP de Yopougon-Songon, Robert Beugré Mambé ne cesse de dénoncer les casses et autres formes de violence qui émaillent le processus électoral.

"Brûler, casser, ce n’est pas bon", dénonce-t-il. La conviction du ministre-gouverneur est sans ambages: il faut plébisciter Alassane Ouattara le 31 octobre. « La Côte d’Ivoire est une. On est ensemble jusqu’à la mort. On doit travailler ensemble. Mais parmi les candidats, qui a construit les ponts, les routes, les écoles... Le 31 octobre, on fait un coup Ko », se plaît-il à dire.




Articles les plus lus